Skip to main content

You are here

A propos de Suzuki

Suzuki Motor Corporation

Michio Suzuki (°1887, Japon) a grandi à Hamamatsu, un petit village qui vivait de et pour l’industrie textile. Ébéniste de formation, Suzuki fonde à 22 ans l’entreprise Suzuki Loom Works et lance son métier à tisser en bois avec pédalier, révolutionnaire pour l’époque.
Du métier à tisser à l’automobile
En 1920, l’entreprise familiale est rebaptisée Suzuki Loom Manufacturing Company, société résolument tournée vers le 20e siècle qui a pour principal objectif de fabriquer des métiers à tisser novateurs, capables de devancer la concurrence.
Deux ans plus tard, l’entreprise compte parmi les plus grands producteurs de métiers à tisser du Japon. Le moment est venu de sortir des frontières. Le succès est rendez-vous, en Asie du Sud-Est et en Inde. Au point que la création de Suzuki Loom Manufacturing Company est considérée comme la date de naissance de la Suzuki Motor Corporation contemporaine.
Les métiers à tisser étant pratiquement inusables, Suzuki n’a d’autre choix que d’étendre son champ d’action. Dès lors, il n’a de cesse de répondre aux besoins des clients, un souci devenu en quelque sorte la marque de fabrique de Suzuki. De quoi a-t-on besoin à l’époque? De moyens de transport fiables et bon marché.
Suzulight, la première automobile Suzuki
C’est ainsi que naît le premier prototype de véhicule Suzuki : la Suzulight, un minimodèle qui conquiert rapidement les marchés nippon et internationaux. Suite à ce nouveau succès, l’entreprise prend le nom de Suzuki Motor Co., Ltd.
Suzuki à la conquête du monde
En août 1963, Suzuki Motor Corporation entre résolument dans la cour des grands et ouvre une filiale à Los Angeles. Depuis son siège à Hamamatsu, la direction de Suzuki décide de s’implanter un peu partout dans le monde, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Canada… Des unités de production sont inaugurées en Europe, en Hongrie et en Espagne notamment.
Distribution internationale
Aujourd’hui, la marque Suzuki est fabriquée et distribuée dans le monde entier. Plus de 45.000 collaborateurs dans 120 pays assurent quotidiennement la production et la vente. Suzuki commercialise chaque année plus de 2 millions de voitures, soit bien plus que des marques aussi renommées que BMW, Mercedes et Saab.
Malgré son expansion mondiale, Suzuki Motor Corporation n’a jamais renié ses origines. Stabilité et tradition sont les deux maîtres mots de l’entreprise. Pour preuve, elle est toujours dirigée par un descendant de Michio Suzuki : Osama Suzuki.

Évolution des modèles Suzuki

Petite et dynamique


Suzuki est réputé pour ses petites voitures économiques agréables à conduire. Tout a commencé avec la pionnière Suzulight qui a évolué vers des modèles tendance comme l’Alto (lien vers la page Alto), la Splash (lien vers la page Splash) et la Swift (lien vers la page Swift). Des voitures au look & feel résolument européen.
Suzuki goes 4X4
La production de Suzuki ne se limite pas  à des petites citadines. Le premier 4x4 Suzuki Jimny (lien vers la page Jimny) a vu le jour en 1970. Depuis lors, des voitures comme le Grand Vitara (lien vers la page Gran Vitara), S-Cross (lien vers la page S-Cross)et le Jimny (lien vers la page Jimny) se classent en tête du segment 4x4.


Valeurs Suzuki

Plus-value avant tout


Proposer des produits avec une plus-value indéniable pour le consommateur, telle est la devise de Suzuki Motor Corporation. L’entreprise a parfaitement conscience que cette plus-value évolue constamment en fonction de l’époque, du  lieu et la personne.
Suzuki, un mode de vie
Suzuki offre un meilleur way of life. La recherche d’une place où se garer prend parfois plus de temps que la durée du stationnement. Les petites citadines de Suzuki répondent donc parfaitement aux besoins du marché. L’écologie gagne elle aussi en importance et dans ce domaine, les performances de Suzuki sont nettement supérieures à la moyenne (voir ci dessous).
Une Suzuki est non seulement une voiture, c’est aussi une expérience faite de passion, a way of life.

L’environnement avant tout

Le choix de Suzuki de se spécialiser dans les véhicules compacts n’est pas le fruit du hasard. Le constructeur nippon a toujours aspiré à un équilibre entre l’homme et l’environnement. Les véhicules plus légers et les moteurs économiques sont moins polluants pour l’environnement et permettent d’économiser les combustibles fossiles et de limiter la quantité de matières premières. 
Filtres à particules DPF
Par respect pour l’environnement, Suzuki équipe une grande partie de ses motorisations diesels du filtre à particules DPF. Son principe consiste à piéger et stocker les particules dans un filtre puis, périodiquement, à les brûler.

Intérêt pour le recyclage


Dès la phase de conception, les ingénieurs de Suzuki tiennent compte du démontage éventuel et du traitement du véhicule en tant qu’épave. Le choix des matériaux se fait également en pensant à leur recyclage futur. Les pièces sont marquées afin de pouvoir être traitées comme il se doit. En outre, Suzuki opte toujours pour des matériaux recyclés dans le cadre de nouvelles applications.
Gestion étudiée des déchets
Suzuki œuvre constamment à une gestion responsable de l’environnement. Au-delà du traitement écologique des déchets, tout est mis en œuvre pour éviter le plus possible la production de déchets!

Reprise des anciennes Suzuki


Même si elle est conçue pour durer de longues années, arrive un moment où une voiture Suzuki n’est plus économique. Le véhicule est alors qualifié d’épave. Une épave peut être rapportée gratuitement dans un centre agréé ou par l’intermédiaire du distributeur Suzuki (lien vers la page distributeur Suzuki) à certaines conditions : le véhicule doit être complet, ne peut contenir aucun déchet et doit avoir été immatriculé en Belgique pendant six mois au moins.