Skip to main content

You are here

Conditions générales assurance auto

Que faire en cas d'accident?

ACCIDENT

Si votre véhicule est immobilisé


1. Prenez contact avec Suzuki Insurance Assistance (24h/24h) au numéro de téléphone suivant:
    En Belgique:     03/253.62.91
    De l’étranger:    00 32 3/253.62.91

2. Mentionnez obligatoirement:
●    le numéro de votre contrat RC et ou Omnium;
●    Le modèle et le numéro d’immatriculation de votre véhicule;
●    le nom et l’adresse du propriétaire;
●    l’endroit où votre véhicule se trouve.

3. Suzuki Insurance Assistance se charge entre autre du dépannage de votre véhicule jusqu’à un garage officiel Suzuki le plus proche ou jusqu’à votre propre distributeur Suzuki officiel (*).


Si votre véhicule peut encore rouler.

Rendez vous au un garage officiel Suzuki le plus proche ou chez votre propre distributeur Suzuki officiel

CONSTAT D’ACCIDENT

1. Remplissez toujours un constat d’accident même si aucune tierce personne n’est impliquée


2. Faites parvenir ce constat d’accident à Suzuki Insurance :

●    faites parvenir ce constat à votre distributeur Suzuki officiel OU
●    faxez-le directement au numéro 02/406.95.10 ET envoyez-le par la poste à Suzuki Insurance, s.a. avenue de la Métrologie 2 1130 Bruxelles

3. Vous pouvez aussi prendre contact directement avec Suzuki Insurance

    En Belgique: 02/244.22.86
    De l’étranger: 0032 2/244.22.86
    e-mail: sinistres@suzuki-insurance.be



(*) Consultez les conditions générales de Suzuki Insurance Assistance

ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE VEHICULES AUTOMOTEURS

Définitions de notions

 
Cette assurance entend par:
Vous:     le preneur d'assurance avec lequel nous concluons le contrat.
L’assuré:     toute personne dont la responsabilité est couverte par le contrat.
Les personnes lésées:    les personnes qui ont subi un dommage donnant lieu à l'application du contrat et leurs ayants droit.
Nous:     Suzuki Insurance.
Suzuki Insurance:     Marque déposée de Corona S.A.(CBFA n°0435)-siège sociale:  Av. de la Métrologie 2-1130 Bruxelles.
Le véhicule désigné:     Le véhicule décrit dans les conditions particulières; tout ce qui lui est attelé est considéré  comme en faisant partie. La remorque non attelée décrite dans les conditions particulières.
Sinistre:     Tout fait ayant causé un dommage pouvant donner lieu à l'application du contrat.
Certificat d’assurance:     Le document visé à l’article 5 de l’arrêté royal du 13 février 1991 portant mise en vigueur et exécution de la loi du 21 novembre 1989 relative à l'assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs.
La demande d’assurance:    Le formulaire émanant de nos services, que vous devez remplir, et qui est destiné à nous éclairer sur la nature de l'opération et sur les faits et circonstances qui constituent pour nous des éléments d'appréciation du risque.  

Objet et étendu de l’assurance


Qu’assurons-nous?


Article 1
 
Conformément à la loi du 21 novembre 1989 et aux conditions suivantes, nous assurons par le présent contrat la responsabilité civile qui incombe aux assurés à la suite d'un sinistre causé en Belgique par le véhicule désigné.
La garantie est également acquise si un sinistre se produit dans tout état membre de la Communauté européenne, dans les principautés d'Andorre et de Monaco, dans la Cité du Vatican, en Autriche, en Bulgarie, en Finlande, en Hongrie, en Islande, au Liechtenstein, à Malte, en Norvège, en Pologne, en Roumanie, à Saint-Marin, en Suède, en Suisse, en république tchèque, en république Slovaque, au Maroc, en Tunisie et en Turquie, ainsi que dans tout pays déterminé par le Roi en application de l'article 3 § 1 de la loi du 21 novembre 1989.
Si le sinistre se produit hors du territoire belge, nous accorderons la garantie prévue par la législation sur l'assurance automobile obligatoire du pays où le sinistre s'est produit. L'application de cette loi étrangère ne peut toutefois priver l'assuré de la garantie plus étendue que la loi belge lui accorde.
Si le sinistre se produit sur le territoire d'un pays n'appartenant pas à la Communauté européenne, et pour la part de garantie excédant celle qu'impose la loi sur l'assurance obligatoire du pays où le sinistre a eu lieu, les exceptions, nullités et déchéances opposables aux assurés le seront aussi aux personnes lésées qui ne sont pas ressortissantes d'un état membre de la Communauté européenne si ces exceptions, nullités et déchéances trouvent leur cause dans un fait antérieur au sinistre. Par ailleurs, elles pourront l'être également dans les mêmes conditions et pour la totalité de la garantie, si la loi du pays où le sinistre s'est produit, ne prévoit pas l'inopposabilité.
La garantie est acquise en cas de sinistres survenus sur la voie publique ou sur tout terrain public ou privé.
 
Article 2
 
Si, à la suite d'un sinistre survenu dans un des pays étrangers visés à l'article 1, une autorité étrangère exige, en vue de la protection des droits des personnes lésées, qu'une somme soit déposée pour lever la saisie du véhicule désigné ou pour la mise en liberté sous caution de l'assuré, nous avancerons la caution exigée ou nous nous porterons personnellement caution jusqu'à concurrence de € 62.500,00 pour le véhicule désigné et l'ensemble des assurés, majorés des frais de constitution et de récupération du cautionnement qui sont à notre charge.
Si le cautionnement a été versé par l'assuré, nous lui substituerons notre caution personnelle ou, si celle-ci n'est pas admise, nous rembourserons à l'assuré le montant du cautionnement.
Dès que l'autorité compétente accepte de libérer le cautionnement versé ou de lever la caution que nous avons apportée, l'assuré devra remplir, à notre demande, toutes les formalités qui pourraient être exigées de lui pour l'obtention de la libération ou de la mainlevée.
Si l'autorité compétente confisque le montant que nous avons versé ou l'affecte, en tout ou en partie, au paiement d'une amende, d'une transaction pénale ou des frais de justice relatifs aux instances pénales, l'assuré est tenu de nous le rembourser sur simple demande.
 
Qui assurons-nous en responsabilité civile?
 
Article 3
 
1) Est assurée la responsabilité civile:
-    qui vous incombe;
-    du propriétaire, de tout détenteur, de tout conducteur du véhicule désigné, et de toute personne que ce véhicule transporte;
-    de l'employeur des personnes précitées lorsque celles-ci sont exonérées de toute responsabilité en vertu de l'article 18 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail.
Toutefois, n'est pas assurée la responsabilité de ceux qui se sont rendus maîtres du véhicule désigné par vol, violence ou recel.

2) Si le véhicule désigné remorque, à titre occasionnel, un véhicule automoteur quelconque pour le dépanner, la garantie sera étendue à la responsabilité de celui qui a, en pareil cas, fourni la chaîne, le filin, la corde, la barre fixe ou tout accessoire utilisé pour le remorquage. Par dérogation à l'article 8, 1), la garantie s'étend également aux dommages au véhicule remorqué.
 
Quelles extensions de garantie assurons-nous également ?
 
Article 4
 
1. Extension de la garantie

La garantie du contrat s'étend, sans qu'une déclaration ne soit requise, à la responsabilité civile du propriétaire du véhicule désigné, du preneur d'assurance et de toutes les personnes vivant habituellement au foyer de ce dernier, en leur qualité de conducteur pour autant qu'ils aient atteint l'âge légal de conduire, du détenteur ou du passager, ou du civilement responsable du conducteur, du détenteur ou des passagers:

a) d'un véhicule de remplacement temporaire

On entend par "véhicule de remplacement temporaire", un véhicule automoteur appartenant à un tiers, destiné au même usage que le véhicule désigné et qui remplace ce dernier devenu inutilisable définitivement ou temporairement pour quelque cause que ce soit, notamment pour cause de travaux d'entretien, d'aménagement, de réparation ou de présentation au contrôle technique.
La garantie prend cours au moment où le véhicule désigné ne peut plus être utilisé et prend fin lorsque le véhicule de remplacement temporaire est remis à son propriétaire ou à toute personne désignée par lui. Cette remise doit être effectuée dans un délai raisonnable à compter de l'avis de la mise à disposition du véhicule désigné. La garantie ne peut en aucun cas dépasser une période de 30 jours consécutifs.
Lorsque le preneur d'assurance est une personne morale, la garantie est acquise au conducteur autorisé du voiture désignée ainsi qu'à toutes les personnes qui vivent habituellement à son foyer, en leur qualité de conducteur pour autant
qu'ils aient atteint l'âge légal de conduire, de détenteur ou de passager, ou de civilement responsable du conducteur du détenteur ou des passagers.
La garantie n'est pas applicable lorsque le véhicule désigné devient inutilisable pour cause de transfert de propriété ou de cessation des droits du preneur d'assurance sur le véhicule désigné qu'il a reçu en exécution d'un contrat de bail ou d'un autre contrat analogue, notamment un contrat de leasing.

b) d'un véhicule utilisé occasionnellement

On entend par "véhicule utilisé occasionnellement", un véhicule automoteur appartenant à un tiers, que les personnes précitées conduisent, détiennent ou dans lequel elles sont passagères, de manière occasionnelle, alors même que le véhicule désigné serait en usage.
Lorsque le preneur d'assurance est une personne morale, la garantie est acquise au conducteur du véhicule désigné, dont l'identité est reprise aux conditions particulières ou à défaut renseignée dans la demande d'assurance ou dans une notification ultérieure à la compagnie, ainsi qu'aux personnes vivant habituellement à son foyer, en leur qualité de conducteur, pour autant qu'ils aient atteint l'âge légal de conduire ou de civilement responsable du conducteur. La garantie n'est pas d'application lorsque le véhicule désigné est affecté au transport rémunéré de personnes ou lorsqu'il est conditionné principalement pour le transport de choses ou lorsque le preneur d'assurance ou le propriétaire du véhicule assuré est une entreprise ayant pour objet la construction, le commerce, la location ou le garage de véhicules automoteurs.
Lorsque le véhicule désigné fait l'objet d'un contrat de location, de leasing ou d'un contrat similaire, la garantie reste d'application lorsque le preneur d'assurance ou le conducteur habituel du véhicule désigné ne pratique pas lui-même les activités énumérées ci-avant. On entend par tiers, au sens du présent article, toute personne autre que:
-    le preneur d'assurance ou, lorsque le preneur d'assurance est une personne morale, le conducteur du véhicule désigné dont l'identité est reprise aux conditions particulières ou, à défaut, renseignée sur la demande d'assurance ou dans une notification ultérieure à la compagnie, et les personnes vivant habituellement à son foyer,
-    le propriétaire ou le détenteur habituel du véhicule désigné.

2. Limitations de la garantie

a)    Lorsque le véhicule assuré est à deux ou trois roues, la garantie ne peut, en aucun cas, porter sur un véhicule à quatre roues ou plus.
b)    Dans la mesure où les personnes lésées ont obtenu réparation de leurs dommages:
-    soit en vertu d'un contrat d'assurance couvrant la responsabilité civile à laquelle donne lieu le véhicule utilisé;
-    soit en vertu d'un contrat d'assurance de responsabilité civile conclu par le conducteur, la garantie est d'application:
-    lorsque l'assureur, ayant conclu l'un des contrats précités, exerce un recours contre l'assuré dans les cas prévus à l'article 25, 3°, c) et 25, 4°, du présent contrat ou dans ceux non prévus par celui-ci à moins que l'assuré n'ait été préalablement avisé de la possibilité du recours;
-    lorsque le preneur d'assurance de l'un des contrats précités adresse à l'assuré une demande de récupération du montant d’un recours exercé dans les cas énumérés ci-dessus.

3. La garantie s'étend également à la responsabilité civile du preneur d'assurance ainsi que des personnes vivant habituellement à son foyer, pour les dommages causés par le véhicule volé ou détourné et remplacé par le véhicule désigné pour autant:
-    que le vol ou le détournement ait été déclaré à la compagnie dans un délai de 72 heures à compter du jour où le preneur d'assurance a eu connaissance du vol ou du détournement;
-    que le véhicule volé ou détourné ait été assuré auprès de la compagnie.
 
Quels sont les montants assurés?
 
Article 5
 
-    En ce qui concerne les dommages résultant des lésions corporelles, la garantie est illimitée.  Toutefois, à partir de la date d’entrée en vigueur de l’arrêté royal visé à l’article 3 & § 2 alinéa 2 de la loi du 21 novembre 1989 relative à l’assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs, tel que modifié par la loi du 12/01/2007 (Moniteur Belge du 07/03/2007), cette garantie sera limitée à € 100.000.000,00 par sinistre ou, s’il est supérieur, au montant mentionné dans cet arrêté royal.

    En ce qui concerne les dommages matériels, la garantie est limitée à € 100.000.000,00 par sinistre.  Toutefois, pour les vêtements et bagages personnels, la garantie est limitée à € 2.500,00 par personne transportée.
 
Qu’advient-il en cas de transport bénévole de personnes blessées?
 
Article 6
 
Par dérogation à l'article 8, 1), nous remboursons les frais réellement exposés par l'assuré pour le nettoyage et la remise en état des garnitures intérieures du véhicule désigné si ces frais résultent du transport bénévole de personnes blessées à la suite d'un accident de la circulation.
 
Qui est exclu du bénéfice de l’indemnisation?
 
Article 7
 
a) La personne responsable du dommage, sauf
-    s'il s'agit d'une responsabilité du fait d'autrui;
-    la personne qui est exonérée de toute responsabilité en vertu de l'article 18 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail.
Toutefois, le bénéfice de l'indemnisation reste acquis à la personne partiellement responsable, pour la partie de son dommage imputable à un assuré.

b) Pour leurs dommages matériels s'ils n'ont pas subi de lésions corporelles:
-    le conducteur du véhicule assuré;
-    vous, en qualité de preneur d'assurance;
-    le propriétaire et le détenteur du véhicule assuré;
-    votre conjoint, de même que celui du conducteur, du propriétaire ou du détenteur de ce véhicule;
-    les parents ou alliés en ligne directe de l'une des personnes précitées, pour autant qu'ils habitent sous son toit et soient entretenus de ses derniers.

Ces personnes peuvent toutefois bénéficier de l'indemnisation de leurs dommages matériels, même si elles n'ont pas subi de lésions corporelles, lorsque l'action en responsabilité est fondée sur le vice du véhicule assuré.  

Que n’assurons-nous pas?  

Article 8
 
Sont exclus de l'assurance:
1)    les dommages au véhicule assuré, sauf ce qui est prévu à l'article 3, 2) 2e paragraphe;
2)    les dommages aux biens transportés par le véhicule assuré, sauf ce qui est prévu à l'article 5, a);
3)    les dommages qui, ne résultant pas de l'usage du véhicule, sont causés par le seul fait des biens transportés ou par les manipulations nécessitées par le transport;
4)    les dommages résultant de la participation du véhicule assuré à des courses ou concours de vitesse, de régularité ou d'adresse autorisés;
5)    les dommages dont la réparation est organisée par la législation relative à la responsabilité civile dans le domaine de l'énergie nucléaire.
 
Couverture Terrorisme
 
Article 8 bis
 
Définition

Une action ou une menace d’action, telle que définie par la loi du 1er avril 2007 relative à l’assurance contre les dommages causés par le terrorisme.

Conformément à cette loi, seul le Comité (tel que défini par celle-ci) décide si un événement répond à la définition du terrorisme.

Indemnisation

Nous couvrons les dommages causés par le terrorisme, selon les modalités et dans les limites prévues par la loi du 1er avril 2007 relative à l’assurance contre les dommages causés par le terrorisme.

Nous sommes membre à cette fin de l'ASBL TRIP. L’exécution de tous les engagements de l’ensemble des entreprises d’assurances, membres de cette ASBL, est limitée à 1 milliard d’euros par année civile pour les dommages causés par tous les événements reconnus comme relevant du terrorisme, survenus pendant cette année civile.
 
Description et modification du risque – déclarations du preneur d’assurance
 
Que devez-vous déclarer à la conclusion du contrat?
 
Article 9
 
Que devez-vous déclarer en cours de contrat?
 
Article 10
 
En cours de contrat, vous êtes tenus de déclarer, conformément aux conditions de l'article 9.1, les circonstances nouvelles ou les modifications de circonstances qui sont de nature à entraîner une aggravation sensible et durable du risque de survenance de l'événement assuré.
1)    Si le risque de survenance de l'événement assuré s'est aggravé de telle sorte que, si l'aggravation avait existé au moment de la souscription, nous n'aurions consenti l'assurance qu'à d'autres conditions, nous devrons, dans un délai d'un mois à dater du jour où nous aurons eu connaissance de l'aggravation, proposer la modification du contrat avec effet rétroactif à la date de l'aggravation.
Si vous refusez la proposition de modification du contrat ou si, au terme d'un délai d'un mois à compter de la réception de cette proposition, cette dernière n'est pas acceptée, nous pourrons résilier le contrat dans les 15 jours. Si nous apportons la preuve que nous n'aurions en aucun cas assuré le risque aggravé, nous pourrons résilier le contrat dans un délai d'un mois à dater du jour où nous aurons eu connaissance de l'aggravation.

2)    Si, en cours de contrat, le risque de survenance de l'événement assuré a diminué de façon sensible et durable au point que, si la diminution avait existé au moment de la souscription, nous aurions consenti l'assurance à d'autres conditions, nous accorderons une diminution de la prime due à concurrence du jour où nous aurons eu connaissance de la diminution du risque. Si nous ne parvenons pas à un accord sur la prime nouvelle dans un délai d'un mois à dater de votre demande de diminution, vous pourrez résilier le contrat.


Prime-certificat d’assurance 

Quand délivrons-nous le certificat d’assurance ?  

Article 11
 
Dès que la garantie du contrat vous est accordée, nous vous délivrons le certificat d'assurance justifiant du contrat.
Si cette garantie prend fin pour quelque cause que ce soit, vous devrez nous renvoyer immédiatement le certificat d'assurance.
 
Quand et comment payer la prime ?
 
Article 12
 
Le paiement de la prime, majorée des taxes, contributions et frais, s'effectue par anticipation aux échéances, à notre demande ou à celle de toute autre personne désignée à cette fin dans les conditions particulières. La prime est en principe payable annuellement.
Les paiements de primes semestriels, trimestriels ou mensuels qui ne sont pas effectués par domiciliation bancaire entraînent une majoration de la prime annuelle de respectivement 2, 3 et 5 %. Les paiements de primes mensuels effectués par domiciliation bancaire entraînent quant à eux une majoration de 2 % de la prime annuelle.
 
Qu’advient-il à défaut de paiement de la prime ?
 
Article 13
 
A défaut de paiement de la prime à l'échéance, nous pouvons suspendre la garantie du contrat ou résilier le contrat, après vous avoir envoyé une mise en demeure, soit par exploit d'huissier, soit par pli recommandé à la poste.
La suspension ou la résiliation prendra effet à l'expiration d'un délai de 15 jours à compter du lendemain de la signification ou du dépôt du pli recommandé à la poste.
La suspension de la garantie prendra fin dès que vous aurez payé les primes échues, majorées s'il y a lieu des intérêts, comme spécifié dans la dernière mise en demeure ou décision judiciaire.
Si nous avons suspendu notre obligation de garantie, nous pourrons résilier le contrat si nous nous en sommes réservé la faculté dans la mise en demeure visée au paragraphe 1 du présent article; dans ce cas, la résiliation prendra effet au plus tôt à l'expiration d'un délai de 15 jours à dater du premier jour de la suspension. Si nous ne nous sommes pas réservé cette faculté, la résiliation interviendra après nouvelle mise en demeure, conformément aux paragraphes 1 et 2 du présent article.
La suspension de la garantie ne porte pas préjudice à notre droit de réclamer les primes à échoir ultérieurement, à condition que vous ayez été mis en demeure conformément au paragraphe 1 du présent article. Notre droit se limite toutefois aux primes afférentes à deux années consécutives.
Nous nous réservons le droit de vous réclamer le remboursement des frais administratifs ou judiciaires que nous aurons effectivement encourus dans le cadre du recouvrement des primes impayées, avec un minimum de € 10,00.  

Où adresser les communications et notifications?  

Article 14
 
Les communications et notifications qui nous sont destinées, doivent être effectuées à l'un de nos sièges d'exploitation en Belgique ou à toute autre personne désignée à cette fin dans les conditions particulières.
Les communications et notifications qui vous sont destinées, doivent être effectuées à la dernière adresse qui nous est connue.  

Qu’advient-il en cas de modification des conditions et/ou du tarif?  

Article 15
 
Si nous modifions nos conditions d'assurance et/ou notre tarif, nous adapterons le présent contrat à la prochaine échéance annuelle. Nous vous notifierons cette adaptation 90 jours au moins avant cette date d'échéance.
Toutefois, vous pourrez résilier le contrat dans les 30 jours de la notification de l'adaptation. De ce fait, le contrat prendra fin à l'échéance annuelle suivante.
La possibilité de résiliation évoquée au premier paragraphe n'existe pas si la modification des conditions ou du tarif résulte d'une adaptation générale imposée à toutes les compagnies par les autorités compétentes. Le présent article ne porte pas préjudice aux dispositions de l'article 26.  

Sinistres et actions judiciaires 

Comment procéder à la déclaration d’un sinistre?  

Article 16
 
Tout sinistre doit nous être déclaré immédiatement par écrit, à nous ou à toute autre personne désignée à cette fin dans les conditions particulières, au plus tard dans les 8 jours qui le suivent. Cette obligation incombe à tous les assurés dont la responsabilité pourrait être engagée.
La déclaration de sinistre doit indiquer autant que possible les causes, les circonstances et les conséquences probables du sinistre, le nom, les prénoms et le domicile des témoins et des personnes lésées.
Vous et les autres assurés nous fournirez sans tarder, à nous ou à toute autre personne désignée à cette fin dans les conditions particulières, tous les renseignements et documents utiles que nous demanderons.
La déclaration se fera, autant que possible, sur le formulaire que nous avons mis à votre disposition.
Nous nous réservons le droit de vous réclamer, à vous-même ou à l’assuré responsable de la fraude, le remboursement des frais administratifs ou judiciaires que nous aurons encourus dans le cadre de la gestion d’une déclaration de sinistre frauduleuse, avec un minimum de € 100,00.  

A qui transmettre les actes judiciaires et extrajudiciaires?  

Article 17
 
L'assuré nous transmettra, à nous ou à toute autre personne désignée à cette fin dans les conditions particulières, toutes citations, assignations et, en général, tous actes judiciaires et extrajudiciaires dans les 48 heures de leur remise ou signification.  

Qui a la direction du litige?  

Article 18
 
A partir du moment où notre garantie est due et pour autant qu'il y soit fait appel, nous sommes tenus de prendre fait et cause pour l'assuré dans les limites de la garantie.
En ce qui concerne les intérêts civils, et dans la mesure où nos intérêts et ceux de l'assuré coïncident, nous avons le droit de contester, au nom de l'assuré, la réclamation de la personne lésée. Nous pouvons indemniser cette dernière s'il y a lieu.
Nos interventions n'impliquent aucune reconnaissance de responsabilité dans le chef de l'assuré et ne peuvent lui causer préjudice.
L'indemnisation définitive ou le refus d'indemnisation vous seront communiqués dans les délais les plus brefs.
Lorsque nous avons payé le dommage, nous sommes subrogés dans tous les droits et actions qui peuvent appartenir à l'assuré.  

Quelles sont vos obligations en cas de sinistre ?  

Article 19
 
Toute reconnaissance de responsabilité, toute transaction, toute fixation de dommage, toute promesse d'indemnisation ou tout paiement fait par l'assuré sans notre autorisation écrite, lui sont opposables.
L'aveu de la matérialité d'un fait ou la prise en charge par l'assuré des premiers secours pécuniaires et des soins médicaux immédiats ne sauraient justifier notre refus de garantie.  

Que payons-nous?  

Article 20
 
Jusqu'à concurrence de la garantie, nous payons l'indemnité due en principal. Nous payons, même au delà des limites de la garantie, les intérêts afférents à l'indemnité due en principal, les frais afférents aux actions civiles ainsi que les frais et honoraires des avocats et des experts, mais seulement dans la mesure où ces frais ont été exposés par nous ou avec notre accord ou, en cas de conflit d'intérêts qui ne soit pas imputable à l'assuré, pour autant que ces frais n'aient pas été engagés de manière déraisonnable.
 
Qu’advient-il en cas de poursuites pénales?
 
Article 21
 
Si un sinistre donne lieu à des poursuites pénales contre l'assuré, celui-ci pourra choisir librement ses moyens de défense, à ses propres frais, même si les intérêts civils ne sont pas réglés.
Nous devons nous limiter à définir les moyens de défense relatifs à l'étendue de la responsabilité de l'assuré et aux montants réclamés par la partie lésée, sans préjudice des intérêts civils visés à l'article 18.
L'assuré est tenu de comparaître en personne si la procédure l'exige.
 
Qu’advient-il en cas de condamnation pénale?
 
Article 22
 
En cas de condamnation pénale, nous ne pouvons nous opposer à ce que l'assuré épuise, à ses propres frais, les différents degrés de juridiction, n'ayant pas à intervenir dans le choix des voies de recours en matière pénale.
Nous avons le droit de payer les indemnités quand nous le jugeons opportun.
Si nous sommes intervenus volontairement, nous sommes tenus d'aviser l'assuré en temps utile de tout recours que nous exercerions contre la décision judiciaire quant à l'étendue de la responsabilité de l'assuré; celui-ci décidera à ses risques et périls de suivre ou non le recours que nous aurions exercé.
 
Que ne payons-nous pas?
 
Article 23
 
Ni les sommes perçues immédiatement lors de la constatation d'infractions au règlement général de la police de la circulation routière, ni les transactions avec le Ministère Public, ni les amendes et décimes additionnels, ni les frais de justice relatifs aux instances pénales ne sont à notre charge.
 
Déchéances – recours de la compagnie 
 
Quelle est l’étendue de notre droit de recours ?
 
Article 24
 
Lorsque nous sommes tenus envers les personnes lésées, nous avons, indépendamment de toute autre action qui peut nous appartenir, un droit de recours dans les cas et contre les personnes visés à l'article 25. Le recours porte sur les indemnités au paiement desquelles nous sommes tenus en principal ainsi que sur les frais judiciaires et sur les intérêts. Il s'exerce intégralement si les sommes précitées n'excèdent pas globalement € 10.500,00. Il ne s'exerce cependant que jusqu'à concurrence de la moitié desdites sommes si elles excèdent € 10.500,00 avec un minimum de € 10.500,00 et un maximum de € 31.250,00.
 
Quand avons-nous un droit de recours?
 
Article 25
 
1) Nous avons un droit de recours contre vous:

a)    en cas de suspension de la garantie du contrat résultant du non-paiement de la prime;
b)    en cas d'omission ou d'inexactitude intentionnelle dans la déclaration du risque tant à la conclusion qu'en cours de contrat; ce recours s'exerce intégralement et n'est pas soumis à la limitation prévue à l'article 24;
c)    en cas d'omission ou d'inexactitude non intentionnelle dans la déclaration du risque tant à la conclusion qu'en cours de contrat, qui peut vous être reprochée; le montant du recours se limite à € 250,00(non indexés).
d)    si l’accident a été provoqué par un conducteur n’ayant pas atteint l’âge de 23 ans révolus et que ce conducteur n’a pas été mentionné dans la déclaration du risque, le montant du recours se limite à € 500,00.
e)    si l’accident a été provoqué par un conducteur n’ayant pas atteint l’âge de 23 ans révolus et que ce conducteur n’a pas été mentionné dans la déclaration du risque, pour autant que l’accident se soit produit entre le vendredi 22 h et le lundi 6 h; le montant du recours se limite à € 1000,00.
Les facultés de recours ne s'exercent pas si le contrat a fait l'objet d'une modification, conformément aux articles 9 et 10.

2) Nous avons un droit de recours contre l'assuré, auteur du sinistre:

a)    qui a causé intentionnellement le sinistre; ce recours s'exerce intégralement et n'est pas soumis à la limitation prévue à l'article 24;
b)    qui a causé le sinistre en raison de l'une des fautes lourdes suivantes: le fait de conduire en état d'ivresse, ou dans un état similaire résultant de l'usage d'autres produits que des boissons alcoolisées;
c)    si l'usage du véhicule a fait l'objet d'un abus de confiance, d'une escroquerie ou d'un détournement; ce recours ne s'exerce que contre l'auteur du délit ou son complice.

3) Nous avons un droit de recours contre vous et, s'il y a lieu, contre tout autre assuré:

a)    si le sinistre survient pendant la participation à une course ou à un concours de vitesse, de régularité ou d'adresse non autorisés;
b)    si, au moment du sinistre, le véhicule désigné est conduit par une personne qui ne répond pas aux conditions prescrites par la loi et les règlements belges pour pouvoir conduire ce véhicule, par exemple par une personne n'ayant pas atteint l'âge minimum requis, par une personne n'étant pas titulaire d'un permis de conduire ou par une personne déchue du droit de conduire. Le droit de recours ne s'applique cependant pas si la personne qui conduit le véhicule à l'étranger, a respecté les conditions prescrites par la loi et les règlements locaux pour conduire le véhicule et n'est pas sous le coup d'une déchéance en cours en Belgique, auquel cas le droit de recours serait maintenu;
c)    si le véhicule désigné est soumis à la réglementation belge sur le contrôle technique, pour tout sinistre survenu alors que le véhicule n'est pas ou n'est plus muni d'un certificat de visite valable, sauf au cours du trajet normal pour se rendre à la visite de contrôle, ou après délivrance d'un certificat portant la mention "interdit à la circulation", sur le trajet normal entre l'organisme de contrôle et son domicile et/ou le réparateur ainsi que sur le trajet normal pour se présenter, après réparation, à l'organisme de contrôle;
Le droit de recours ne s'exerce cependant pas si l'assuré démontre l'absence de lien causal entre l'état du véhicule et le sinistre;
d)    si le sinistre survient alors que le nombre de personnes transportées dépasse celui autorisé en vertu des dispositions réglementaires ou contractuelles, ou si le transport de personnes contrevient à des dispositions réglementaires ou contractuelles.
Si le nombre de personnes transportées excède le maximum autorisé contractuellement ou réglementairement, le montant du recours sera proportionnel au nombre de personnes transportées en surnombre, rapporté au nombre total des personnes effectivement transportées, sans préjudice de l'article 24.
Pour le calcul du nombre de personnes transportées, il n'est pas tenu compte des enfants de moins de quatre ans; les enfants âgés de quatre à quinze ans révolus sont considérés comme occupant deux tiers de place. Le résultat est arrondi à l'unité supérieure.
En cas de transport de personnes en dehors des conditions réglementaires ou contractuelles, le recours s'exerce pour la totalité des indemnités qui leur auront été payées, sans préjudice de l'article 24.
Toutefois, le recours ne peut être dirigé contre un assuré qui établit que les manquements ou faits générateurs du recours sont imputables à un assuré autre que lui et se sont produits à l'encontre de ses instructions ou à son insu.

4) Nous avons un droit de recours contre l'auteur du sinistre ou le civilement responsable
Si le contrat sort uniquement ses effets en faveur des personnes lésées dans les cas prévus à l'article 33.

5) Nous avons un droit de recours contre l'assuré qui n'a pas respecté les obligations reprises à l'article 19.
De toute manière, le recours n'existe que si et dans la mesure où nous avons subi un dommage, sans préjudice de l'application de l'article 24.

6) Nous avons un droit de recours contre l'assuré qui a omis d'accomplir un acte dans un délai déterminé par le contrat.
Ce recours ne pourra être exercé si l'assuré établit qu'il a accompli l'acte aussi rapidement que cela pouvait raisonnablement se faire. De toute manière, le recours n'existe que si et dans la mesure où nous avons subi un dommage du fait de cette omission, sans préjudice de l'application de l'article 24.
 
Durée et fin du contrat
 
Quelle est la durée du contrat?
 
Article 26
 
La durée du contrat est d’un an avec une prolongation tacite d’année en année, sauf en cas de résiliation au moins 3 mois avant la fin de la période en cours.
 
Quand peut-on résilier le contrat?
 
Article 27
 
Nous pouvons résilier le contrat:
1)    à la fin de chaque période d'assurance, conformément à l'article 26;
2)    en cas d'omission ou d'inexactitude intentionnelle dans la description du risque en cours de contrat;
3)    en cas d'omission ou d'inexactitude non intentionnelle dans la description du risque à la conclusion du contrat, conformément aux conditions de l'article 9, et en cas d'aggravation du risque, conformément aux conditions de l'article 10;
4)    à défaut de paiement de la prime, conformément à l'article 13;
5)    si le véhicule soumis au contrôle technique n'est pas ou n'est plus muni d'un certificat de visite valable ou si le véhicule n'est pas conforme aux "Règlements généraux techniques des véhicules automoteurs";
6)    après toute déclaration de sinistre, mais au plus tard un mois après le paiement de l'indemnité ou le refus d'indemnisation;
7)    en cas de publication de nouvelles dispositions légales ayant une incidence sur la responsabilité civile des assurés ou sur l'assurance de  cette responsabilité, mais au plus tard dans les 6 mois qui suivent l'entrée en vigueur de ces dispositions;
8)    en cas de suspension du contrat dans le cas prévu à l'article 30;
9)    si vous êtes déclaré en faillite, en déconfiture ou si vous décédez, conformément aux articles 31 et 32.
 
Article 28
 
Vous pouvez résilier le contrat:
1)    à la fin de chaque période d'assurance, conformément à l'article 26;
2)    après toute déclaration de sinistre, mais au plus tard un mois après le paiement de l'indemnité ou notre refus d'indemnisation;
3)    en cas de modification des conditions d'assurance et/ou du tarif, conformément à l'article 15;
4)    en cas de faillite, de concordat ou de retrait d'agrément dont nous serions l'objet;
5)    en cas de diminution du risque, conformément aux conditions de l'article 10;
6)    si, entre la date de sa conclusion et celle de sa prise d'effet, s'écoule un délai supérieur à un an; cette résiliation devra être notifiée au plus  tard trois mois avant la prise d'effet du contrat;
7)    en cas de suspension du contrat dans le cas prévu à l'article 30.
 
Comment résilier le contrat?
 
Article 29
 
La résiliation se fait par exploit d'huissier, par pli recommandé ou par remise de la lettre de résiliation contre récépissé.
Sauf dans les cas visés aux articles 13, 15 et 26, la résiliation n'a d'effet qu'à l'expiration d'un délai d'un mois à dater du lendemain de la signification, de la date du récépissé ou du lendemain du dépôt du pli recommandé à la poste.
La résiliation du contrat prise à notre initiative après une déclaration de sinistre, prend effet au moment de sa notification, à condition que vous ou l'assuré n'ayez pas respecté, dans une intention frauduleuse, une de vos obligations issues du sinistre.
Nous rembourserons la portion de prime se rapportant à la période qui suit la date d'effet de la résiliation.
 
Qu’advient-il en cas de réquisition du véhicule assure ?
 
Article 30
 
En cas de réquisition en propriété ou en location du véhicule désigné, le contrat est suspendu par le seul fait de la prise en charge du véhicule par les autorités requérantes.
 
Qu’advient-il si vous êtes déclaré en faillite ?
 
Article 31
 
Si vous êtes déclaré en faillite, le contrat subsistera au profit de la masse des créanciers qui devient débitrice envers nous du montant des primes à échoir à partir de la déclaration de la faillite.
Nous et le curateur de la faillite avons néanmoins le droit de résilier le contrat. Toutefois, la résiliation du contrat prise à notre initiative ne pourra se faire au plus tôt que trois mois après la déclaration de la faillite tandis que le curateur de la faillite ne pourra le résilier que dans les trois mois qui suivent la déclaration de la faillite.
 
Qu’advient-il du contrat si vous décédez?
 
Article 32
 
Si vous décédez, le contrat sera maintenu au profit de vos héritiers qui resteront tenus au paiement des primes, sans préjudice de notre faculté de résilier le contrat, conformément au paragraphe 1 de l'article 29, dans les trois mois à dater du jour où nous aurons eu connaissance de votre décès.
Vos héritiers pourront résilier le contrat, conformément au paragraphe 1 de l'article 29, dans les trois mois et quarante jours qui suivent votre décès.
Si le véhicule désigné est attribué en pleine propriété à l'un de vos héritiers ou légataires, le contrat sera maintenu au profit de celui-ci. Cet héritier ou légataire pourra cependant résilier le contrat dans un délai d'un mois à dater du jour où le véhicule lui aura été attribué.
 
Qu’advient-il en cas de transfert de propriété?
 
Article 33
 
En cas de transfert de propriété du véhicule désigné, les dispositions suivantes sont d'application:

1) En ce qui concerne le nouveau véhicule

Les garanties demeurent acquises à l'assuré:
-    pendant 16 jours à dater du transfert de propriété du véhicule désigné, sans qu'aucune formalité ne doive être accomplie si le nouveau véhicule circule, même illicitement, sous la     marque d'immatriculation du véhicule transféré;
-    à l'expiration de ce délai de 16 jours, pour autant que nous ayons été avisés du remplacement dans ce délai. Dans ce cas, nos conditions d'assurance et notre tarif en vigueur à la dernière échéance annuelle de prime seront d'application, sous réserve des dispositions de l'article 36 relatives à l'indexation des primes.

2) En ce qui concerne le véhicule transféré autre qu'un cyclomoteur

Pendant 16 jours à dater du transfert de propriété et dans la mesure où aucune autre assurance ne couvre le même risque, les garanties:
-    vous demeurent acquises ainsi qu'à vos conjoint et enfants qui habitent sous votre toit et qui ont l'âge légal de conduire, si le véhicule transféré circule, même illicitement, sous la marque d'immatriculation qu'il portait avant le transfert;
-    sortent leurs effets uniquement à l'égard de la personne lésée si des dommages sont causés par un assuré autre que ceux énumérés ci-avant, et ceci lorsque le véhicule transféré circule même illicitement sous la marque d'immatriculation qu'il portait avant le transfert.
A l'expiration de ce délai de 16 jours, les garanties prennent fin sauf si le bénéfice du contrat a été transféré, avec votre accord écrit, au profit du nouveau propriétaire. Cette cessation des garanties est opposable à la personne lésée.
Si, à l'expiration de ce délai de 16 jours, il n'y a pas eu de remplacement du véhicule transféré ou si ce remplacement ne nous a pas été notifié, le contrat sera suspendu et l'article 34 sera d'application. Cette suspension du contrat est opposable à la personne lésée. La prime échue nous restera acquise prorata temporis, jusqu'au moment où nous aurons été avisés du transfert de propriété.

3) En cas de contrat de bail portant sur le véhicule désigné

Les règles reprises en 1), 2) sont également applicables lors de la cessation de vos droits sur le véhicule désigné que vous avez reçu en exécution d'un contrat de bail ou d'un autre contrat analogue, notamment un contrat de leasing.
 
Qu’advient-il en cas de suspension du contrat?
 
Article 34
 
En cas de suspension du contrat, vous devez nous avertir dès que vous mettez en circulation le véhicule désigné ou tout autre véhicule.
La remise en vigueur du contrat se fera aux conditions d'assurance et tarif applicables à la dernière échéance annuelle de la prime, sous réserve des dispositions prévues à l'article 36 relatives à l'indexation de la prime.
Si le contrat n'est pas remis en vigueur, il prendra fin à la date de la prochaine échéance annuelle de la prime. Toutefois, si la suspension du contrat intervient dans les trois mois précédant la prochaine échéance annuelle de la prime, le contrat prendra fin à l'échéance annuelle suivante.
La portion de prime non-épuisée sera remboursée à la fin du contrat. Si le contrat prend fin sans que la garantie ait couru pendant une année complète, le remboursement sera diminué de la différence entre la prime annuelle et la prime calculée au tarif des contrats inférieurs à un an.
Vous avez toujours la faculté de demander par écrit de ne pas mettre fin au contrat.
 
Qu’advient-il en cas d’autres causes de disparition du risque ?
 
Article 35
 
Si, pour toute cause autre que celles énumérées ci-dessus, le risque venait à disparaître, vous seriez tenu de nous en aviser sans délai; si vous ne le faites pas, la prime échue restera acquise ou due prorata temporis, jusqu'au moment où vous nous en aurez effectivement avisés.
 
Indexation de la prime
 
Article 36
 
Les primes et montants mentionnés aux articles 2, 5, 12, 16 et 24 sont indexés en fonction de l’évolution de l’indice des prix à la consommation, en prenant comme base l'indice du 1er janvier 1983 (article 3, § 4 de la loi du 21 novembre 1989) et en fonction de la fréquence des paiements de la prime prévue à l’article 12.
 
Système de personnalisation a posteriori
 
Article 37
 
1) Champ d'application

Les dispositions qui suivent s'appliquent aux primes des voitures automobiles à usage de tourisme et d'affaires ou à usage mixte ainsi qu'aux véhicules affectés au transport de choses dont la M.M.A. n'excède pas 3,5 T., à l'exclusion des véhicules automoteurs qui, en vertu de l'arrêté royal du 3 février 1992 fixant les normes tarifaires applicables à l'assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs, ne sont pas soumis au système de personnalisation a posteriori.

2) Echelle des degrés et des primes correspondantes

d’application sur les voitures de tourisme et voitures à usage mixte.    d’application sur les véhicules affectés au transport de choses dont la MMA n’excède par 3.5T
BM    niveau de prime par rapport au niveau de base 100    BM    niveau de prime par rapport au niveau de base 100    BM    niveau de prime par rapport au niveau de base 100    BM    niveau de prime par rapport au niveau de base 100
22    240    10    87    22    200    10    81
21    200    9    82    21    160    9    77
20    180    8    77    20    140    8    73
19    170    7    73    19    130    7    69
18    160    6    70    18    123    6    66
17    150    5    66    17    117    5    63
16    140    4    63    16    111    4    60
15    130    3    59    15    105    3    57
14    120    2    55    14    100    2    54
13    110    1    54    13    95    1    54
12    100    0    54    12    90    0    51
11    94            11    85       

3) Mécanisme d'entrée dans le système

L'entrée dans le système s'effectue au degré 14 de l'échelle, sauf en cas d'usage limité d'un véhicule à usage de tourisme et d'affaires ou à usage mixte où l'entrée s'effectue au degré 11.
Cette dérogation s'applique uniquement si le véhicule est utilisé:
a)    à des fins privées et sur le chemin du travail (les déplacements entre deux lieux de travail sont considérés comme usage professionnel), à l'exclusion de tout usage à des fins professionnelles autres que celles visées ci-après;
b)    à des fins professionnelles mais exclusivement:
1°    par des personnes exerçant à temps plein une profession salariée ou appointée et ne faisant pas partie des services extérieurs de l'entreprise ou de l'organisme qui les occupe (sont considérées comme faisant partie des services extérieurs, les personnes dont l'activité professionnelle implique des missions extérieures de manière systématique);
2°    par des indépendants exerçant à temps plein une profession sédentaire;
3°    par les ministres d'un culte reconnu par la loi;
4°    par des agriculteurs et maraîchers participant régulièrement aux travaux manuels de l'entreprise.

4) Mécanisme de déplacement sur l'échelle des degrés

La prime varie à chaque échéance annuelle de la prime, suivant l'échelle des degrés reproduite ci-dessus en fonction du nombre de sinistres et conformément aux règles définies ci-après.
Entrent en ligne de compte pour modifier le degré de personnalisation, les sinistres pour lesquels nous, qui couvrions le risque à l'époque du sinistre, avons payé ou devrons payer des indemnités aux personnes lésées.

La période d'assurance observée se clôture chaque année, au plus tard le 15 du mois qui précède celui de l'échéance annuelle de la prime. Si, pour une raison quelconque, elle est inférieure à 9 mois et demi, elle sera rattachée à la période d'observation suivante.

5) Fonctionnement du mécanisme

Les déplacements s'opèrent selon le mécanisme suivant:
a)    par période d'assurance observée: descente inconditionnelle d'un degré;
b)    par période d'assurance observée comportant un ou plusieurs sinistres: montée de cinq degrés par sinistre.

6) Restrictions au mécanisme

Quel que soit le nombre d'années sans sinistre ou le nombre de sinistres, les degrés 0 ou 22 ne seront jamais dépassés;
si l'assuré n'a pas eu de sinistres pendant quatre périodes d'observation consécutives et que malgré cela, le degré est toujours supérieur à 14, ce degré sera ramené automatiquement au degré de base 14.

7) Rectification du degré

S'il s'avère que votre degré de personnalisation a été fixé ou modifié erronément, nous corrigerons le degré et nous vous rembourserons ou réclamerons les différences de primes qui en résulteront.
Le montant que nous rembourserons, sera majoré de l'intérêt légal si la rectification s'effectue plus d'un an après l'attribution du degré erroné. Cet intérêt court à partir du moment où le degré erroné a été appliqué.

8) Changement de véhicule

Le changement de véhicule n'a aucune incidence sur le degré de personnalisation.

9) Remise en vigueur

Si un contrat suspendu est remis en vigueur, le degré de personnalisation atteint au moment de la suspension restera d'application.

10) Changement de compagnie

Toutefois, si au cours des cinq dernières années, vous étiez assuré auprès d’une ou de plusieurs compagnies établies au sein de l’Union européenne, vous êtes alors tenu de produire “l’attestation du sinistres” délivrée par cette/ces compagnie(s). En outre, si des sinistres se sont produits après l’obtention de cette attestation, vous avez également l’obligation, de nous les renseigner. Au cas où cette/ces attestations nous parvient/parviennent pas, ou si la période couverte est inférieure à cinq ans, nous pouvons revoir votre prime en fonction de la situation.

11) Attestation en cas de résiliation du contrat

Dans les 15 jours de la résiliation du contrat, nous vous communiquerons les renseignements nécessaires à la détermination exacte du degré.
 
Usagers faibles –obligation d’indemnisation
 
Article 38
 
1)    A l’exception des dégâts matériels, nous indemnisons, conformément à l’article 29 bis de la loi du 21 novembre 1989 relative à l’assurance obligatoire de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs, tous les dommages qui résultent de lésions corporelles ou du décès, causés à toute victime d’un accident de la circulation ou à ses ayants droit, et, dans lequel le véhicule désigné impliqué. Les dommages occasionnés aux prothèses fonctionnelles sont considérés comme des lésions corporelles. La victime ayant commis une faute inexcusable qui est la seule cause de l’accident ne peut se prévaloir des dispositions visées au premier alinéa. Est seule inexcusable la faute volontaire d’une exceptionnelle gravité, exposant sans raison valable son auteur à un danger dont il aurait dû avoir conscience. La preuve d’une faute inexcusable n’est pas admise à l’égard de la victime âgée de moins de 14 ans. Cette obligation d’indemnisation est exécutée conformément aux dispositions légales relatives à l’assurance de la responsabilité en général et à l’assurance de la responsabilité en matière de véhicules automoteurs en particulier, pour autant que le présent article n’y déroge pas.
2)    Le conducteur d’un véhicule automoteur et ses ayants droit ne peuvent se prévaloir du présent article.
3)    Pour l’application du présent article, par véhicule automoteur, il faut entendre: tout véhicule  automoteur à l’exclusion des fauteuils roulants automoteurs susceptibles d’être mis en circulation par une personne handicapée.
4)    Tous les articles des conditions générales sont d’application sauf les articles 1 à 3 et 5 à 8.
Nous avons un droit de recours dans les cas visés à l’article 25.1a), 25.3 b) et, pour les indemnités versées aux personnes transportées à l’article 25.3 d). Nous disposons également d’un droit de recours dans tous les autres cas visés à l’article 25 mais uniquement lorsque nous démontrons sur base des règles de responsabilité civile, la responsabilité d’un assuré et dans la mesure de cette responsabilité. Pour l’application des dispositions de l’article 38, le paiement effectué en vertu du 1) n’est pas considéré comme un sinistre donnant lieu à une montée sur l’échelle des degrés lorsque, sur base des règles de responsabilité civile, aucun assuré n’est responsable. Nous devons apporter la preuve de sa responsabilité.
5)    Pour l’application du présent article et par dérogation à l’article 16, alinéa 1, l’obligation de déclarer le sinistre incombe au preneur d’assurance, même si sa responsabilité ne pourrait être engagée, pour autant, qu’il ait eu connaissance de la survenance du sinistre.

ASSURANCE OMNIUM
 
Définitions de notions
 
Dans le cadre de ce contrat on entend par :
Vous : Le preneur d'assurance.
Nous :Suzuki Insurance.
Suzuki Insurance:Marque déposée de Corona S.A.(CBFA 0435), siège social Av. de la Métrologie 2 - 1130 Bruxelles.
Assuré :- Vous, en tant que preneur d'assurance;
- Le propriétaire , le détenteur et le conducteur autorisé de la voiture assurée; à l'exclusion de toute personne à laquelle le véhicule a été confié pour y travailler ou pour le vendre.
Le bénéficiaire: Le propriétaire de la voiture désignée et/ou toute autre  personne désignée par lui.
Le véhicule désigné: La voiture désignée aux conditions particulières, à l'exclusion de toute remorque attelée au véhicule.

Les garanties de l’assurance omnium sont d’application pour autant que ces garanties soient reprises dans les conditions particulières.  

Dispositions administratives

Article 1
 
Les articles suivants du contrat type de l'assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs, s'appliquent aux garanties de l’assurance "Omnium" :
-    validité territoriale (art 1)
-    couverture terrorisme (art 8bis)
-    description et modification du risque (articles 9 et 10);
-    paiement de la prime (articles 12,13 et 15);
-    notifications (article 14);
-    durée, reconduction, transfert et fin du contrat (articles 26 à 29 et articles 31 à 35).
 
Article 2
 
L'assurance prend effet après réception de la demande d'assurance signée et paiement de la première prime.
 
Extension au véhicule assuré
 
Article 3
 
Lorsque le véhicule désigné est temporairement inutilisable, les garanties s'étendent pendant une période maximale de 30 jours consécutifs à tout véhicule similaire, qui n'appartient ni à vous ni à un membre de votre famille, et qui est destiné au même usage.
Dans ce cas l'indemnité est établie sur base de la valeur réelle et ne peut dépasser la valeur assurée du véhicule.
 
Valeur assurée
 
Article 4
 
Vous déterminez la valeur à assurer du véhicule désigné lors de la souscription des garanties omnium.  Cette valeur doit correspondre à la valeur catalogue de votre véhicule au moment de la première mise en circulation indiquée au certificat d'immatriculation, augmentée de la valeur des options et des accessoires qui ne sont pas compris dans le prix du modèle de base.
Les options et les accessoires, montés par un concessionnaire officiel SUZUKI après la souscription des garanties omnium , sont assurés pour un montant dont le maximum est repris dans les conditions particulières.  Si le prix de ces options et accessoires dépasse le montant maximum, la différence sera couverte dans la mesure où la différence nous a été communiquée et ajoutée à la valeur assurée.
Tous les montants précités doivent être établis sans tenir compte de réductions, remises ou taxes.
Vous vous engagez à établir la valeur assurée en nous fournissant les factures d'achats, en cas de sinistre.
Si le véhicule désigné est équipé d'un système antivol VV1, VV2, combinaison avec VV1 + VV3, ou d'un système antivol installé par votre concessionaire Suzuki nous assurons gratuitement le prix de ce système.
 
Etendue des garanties
 
La composition des garanties est déterminée par la formule d'assurance choisie au moment de la souscription du contrat.
Votre choix est stipulé dans les conditions particulières.

Si vous avez choisi la formule  « petite omnium » les garanties suivantes seront d'application:
    - Incendie;
    - Vol;
    - Bris de vitres;
    - Forces de la nature et contact avec des animaux en liberté.

Si vous avez choisi la formule « full omnium » les garanties suivantes seront d'application:   
    - Incendie;
    - Vol;   
    - Bris de vitres;
    - Dégâts Matériels;
    - Forces de la nature et contact avec des animaux en liberté.
 
Garantie incendie
 
Article 5
 
Nous garantissons les dégâts au véhicule désigné par l'incendie, les dommages causés par le feu, l'explosion, les retours de flammes, la foudre, court-circuit et par les dégâts causés par l'extinction d'un incendie.
 
Article 6
 
Nous n'assurons pas :
-    les dommages causés par le chargement, le déchargement ou le transport de matières ou d'objets inflammables ou d’explosifs, sauf s'il s'agit de petites quantités à usage domestique propre (ex. Bonbonne de gaz, jerrican d'essence);
-    les brûlures ou les dommages par fusion;
-    les dommages matériels aux objets transportés;
-    les dommages commis intentionnellement dont les auteurs ou complices sont:
-    des parents ou alliés en ligne directe de l'assuré vivant à son foyer;
-    des préposés de l'assuré;
-    des personnes auxquelles le véhicule a été confié, les dépositaires ou leur personnel.
 
Article 7
 
Une franchise sera d’application à condition que les modalités et le montant soient reprises dans les conditions particulières.
 
Garantie Vol
 
Article 8
 
Nous garantissons le véhicule désigné contre le vol et la destruction ou détérioration par vol ou tentative de vol
 
Article 9
 
Nous n'assurons pas:
-    les actes de vandalisme;
-    le vol, la destruction ou la détérioration ou la tentative de vol si le véhicule désigné a été laissé dans un lieu accessible au public avec les clés à un endroit visible, si le système antivol dont le véhicule est équipé comme stipulé à l'article 10 n'a pas été utilisé, sauf si le véhicule se trouvait dans un garage individuel fermé à clé;
-    le vol, la destruction ou la détérioration par vol ou tentative de vol si l'une des personnes suivantes est auteur ou complice :
        les parents ou alliés en ligne directe de l'assuré vivant  à son foyer;
        des préposés de l'assuré;
        des personnes auxquelles le véhicule a été confié, les dépositaires ou leur personnel;
-    le vol, la destruction ou la détérioration par vol ou tentative de vol des antennes, rétroviseurs, emblèmes, essuie-glaces ou enjoliveurs sauf si au moment du sinistre, le véhicule désigné se trouvait dans un garage fermé et qu'il y ait eu effraction;
-    le vol, la destruction ou la détérioration ou la tentative de vol d'appareils de communication GSM, sémaphones, émetteurs CB;
-    le vol, la destruction ou la détérioration ou la tentative de vol des biens transportés par le véhicule désigné.
 
Article 10
 
Si les conditions particulières le stipulent, la garantie vol sera uniquement acquise si le véhicule désigné est équipé d'un système antivol qui doit répondre aux exigences fixées par les conditions particulières.
L'assuré s'engage :
-    à veiller au parfait fonctionnement du système et à faire procéder immédiatement et à ses frais à toutes les réparations nécessaires;
-    en cas de sinistre, à nous transmettre les documents suivants :
-    le certificat de montage numéroté de l'importateur, délivré par un installateur agréé lors de l'installation;
-    la facture d'installation du système antivol.
Pendant les 30 jours qui suivent la demande d'assurance, la garantie n'est pas subordonnée à la présence d'un système antivol.
 
Article 11
 
Une franchise sera d’application à condition que les modalités et le montant soient repris dans les conditions particulières.
 
Garantie bris de vitres
 
Article 12
 
Nous assurons le bris du pare-brise, de la lunette arrière ou des vitres latérales ainsi que le bris du toit ouvrant en verre, ou d'une matière équivalente, du véhicule désigné.
 
Article 13
 
Nous n'assurons pas le bris des verres des lampes et des miroirs.
 
Article 14
 
Une franchise sera d’application à condition que les modalités et le montant soient repris dans les conditions particulières.
 
Garantie forces de la nature et contact avec des animaux en liberté
 
Article 15
 
Nous assurons les dommages directs au véhicule désigné provoqués par les forces de la nature suivantes : éboulement de rochers, de pierres se détachant de rochers, glissement de terrain, avalanche, pression de la neige, tempête avec une vitesse du vent prouvée de plus de 100 km/heure, ouragan, grêle, raz-de-marée, inondation, tremblement de terre, éruption volcanique.  Nous garantissons également les dommages au véhicule désigné occasionnés par un contact inopiné avec du gibier ou d'autres animaux en liberté.
 
Article 16
 
Une franchise sera d’application à condition que les modalités et le montant soient repris dans les conditions particulières.
 
Garantie dégâts matériels
 
Article 17
 
Nous assurons le véhicule désigné contre les dommages :
- qui résultent d'un accident;
- résultant d'actes de malveillance d'un tiers;
- occasionnés lors du transport par chemin de fer, sur l'eau ou dans les airs.
 
Article 18
 
Nous n'assurons pas :
-    le chômage et la dévaluation;
-    les dommages aux pneumatiques saufs si d'autres dommages qui sont garantis, ont été causés simultanément au véhicule désigné;
-    les dommages au véhicule assuré du fait des animaux et objets transportés, de leur chargement ou leur déchargement ;
-    les dommages aux biens personnels des occupants et aux objets transportés;
-    les dommages dus à des défauts de construction, à l'usure, à des défauts mécaniques, à un mauvais entretien manifeste;
-    les dommages occasionnés au véhicule désigné qui n'est pas en ordre avec la réglementation en vigueur quant au contrôle technique;
-    les dommages survenus lorsque le véhicule désigné est conduit par une personne qui ne satisfait pas à la réglementation en vigueur quant à la conduite d'un véhicule;
-    les dommages résultant de la participation à des épreuves de vitesse, de régularité ou d'adresse. Les rallyes touristiques ou d'agrément sont garantis;
-    les dommages qui résultent de la conduite en état d'ivresse, d'intoxication alcoolique ou d'un état similaire provoqué par l'usage d'autres produits que des boissons alcoolisées.
 
Article 19
 
Une franchise sera d’application à condition que les modalités et le montant soient reprises dans les conditions particulières .
 
Extensions de garantie
 
Article 20
 
Après remorquage du véhicule désigné, et conformément aux articles concernant Suzuki Insurance Assistance, repris dans ce contrat, un véhicule de remplacement est mis à votre disposition par Suzuki Insurance pour la durée de l'indisponibilité avec un maximum de 10 jours après un accident ou une tentative de vol, ou un maximum de 30 jours après vol.
Dans tous les autres cas un véhicule de remplacement est mis à votre disposition comme suit :
-    En cas d'accident ou de tentative de vol, sans immobilisation sur la voie publique: pour la durée de l'indisponibilité du véhicule désigné telle que fixée par l'expertise, avec un maximum de 10 jours;
-    En cas de vol complet pour la durée de l'indisponibilité du véhicule désigné avec un maximum de 30 jours.
-    En cas de sinistre garanti, nous prenons également en charge à concurrence de € 250,00 € :
-    les frais d'établissement d'un devis ou d'un garage provisoire;
-    les frais de douane, si le véhicule désigné est resté à l'étranger avec notre approbation;
-    en cas de sinistre en dehors de la Belgique, les frais de dégagement de la voie publique;
-    les frais de timbres fiscaux, si la plaque minéralogique a été rendue inutilisable lors d'un sinistre garanti;
-    les frais exposés pour le nettoyage des effets personnels de l'assuré et de ceux des personnes qui l'accompagnent, lorsque ces frais résultent du transport bénévole de personnes blessées.
 
Que n’assurons-nous pas?
 
Article 21
 
Outre les exclusions spécifiques par garantie, ne sont pas assurés les dommages :
-    survenus alors que le véhicule est réquisitionné en location ou en propriété par une autorité compétente;
-    résultant de la participation de l'assuré à des émeutes, attentats, actes de violence d'inspiration collective, grèves et lock-out;
-    qui sont la suite directe ou indirecte d'une modification de la structure atomique, de la radioactivité et de l'émission de rayonnements ionisants.
 
Valeur en cas de sinistre
 
Article 22
 
Nous garantissons le véhicule désigné selon la méthode déterminée dans les conditions particulières.
 
Evaluation de l’ampleur des dommages
 
Article 23
 
Avant de faire procéder aux réparations du véhicule désigné endommagé, l'assuré doit nous fournir une estimation des dommages et permettre à l'expert mandaté par nous de procéder à l'estimation des dommages.
Les différends relatifs à l'indemnité ou aux causes du sinistre sont résolus contradictoirement par deux experts, l'un désigné par l'assuré, l'autre par nous.
Chaque partie prend à sa charge les frais de l'expert désigné par elle. Des réparations urgentes peuvent être effectuées immédiatement pour autant que les frais, diminués de la franchise éventuelle, ne dépassent pas les € 625,00(TVA incluse) et qu'ils soient justifiés par une facture.
Les différents relatifs à l'indemnité ou aux causes du sinistre sont résolus contradictoirement par deux experts, l'un désigné par l'assuré, l'autre par nous. Chaque partie prend à sa charge les frais de l'expert désigné par elle.
 
Indemnisation
 
Dommages partiels
 
Article 24
 
Il est question de dommage partiel lorsque le sinistre n'a pas provoqué de perte totale (article 25).
En cas de dommage partiel nous indemnisons les frais de réparations sur base du rapport d'expertise et sur production de la facture détaillée des réparations délivrée par le réparateur où l'expertise a pris place.
 
Perte totale
 
Article 25
 
Il est question de perte totale:
-    lorsque la réparation du véhicule désigné n'est pas justifiée sur un plan technique;
-    lorsque les frais de réparations sont plus élevés que la valeur du véhicule immédiatement avant le sinistre, diminués de la valeur de l'épave;
-    lorsque le véhicule désigné n'est pas retrouvé dans les 30 jours après un vol.
En cas de perte totale nous indemnisons la valeur du véhicule désigné selon la méthode à laquelle vous avez souscrit (article 22), sous déduction de la valeur de l'épave.
L'assuré peut nous charger de la vente de l'épave. Dans ce cas la valeur de l'épave n'est pas déduite.
Si le véhicule désigné après un vol est retrouvé après le délai de 30 jours l'assuré pourra la récupérer contre restitution de l'indemnité qu'il aura reçue. Dans ce cas, les frais de réparation éventuels resteront à notre charge.  Toutefois l'assuré pourra aussi nous céder le véhicule et conserver l'indemnité.
 
Sous-assurance
 
Article 26
 
Si vous n’avez pas assuré le véhicule désigné conformément aux stipulations de l’article 4 et qu’un sinistre se produit, vous serez votre propre assureur pour la différence et vous assumerez proportionnellement votre part des dommages.
 
La TVA
 
Article 27
 
En cas de dommage partiel, la T.V.A. non récupérable est indemnisée dans un délai de six mois à dater de la clôture de l'expertise, sur présentation de la facture des réparations.
Si le véhicule assuré n'est pas réparé, nous indemnisons la T.V.A. payée à l'achat d'un véhicule de remplacement, sur présentation de la facture d’achat, dans les six mois après la clôture de l'expertise, en nous limitant toutefois au  montant de la T.V.A. sur le prix des réparations.
En cas de perte totale, nous indemnisons la T.V.A. non récupérable, payée à l'achat d'un véhicule de remplacement, sur présentation de la facture d'achat, dans les six mois après la clôture de l'expertise. Nous payons, au maximum, le montant que l'on obtient en se basant sur la T.V.A. calculée sur la facture et en application des articles précédents déterminant la formule de valeur appliquée en cas de sinistre.
Si le véhicule de remplacement est un véhicule acheté d'occasion, auquel s'applique le régime fiscal sur la marge bénéficiaire, la T.V.A. sera calculée sur base d'une marge bénéficiaire forfaitaire de 15%. Si le véhicule de remplacement est un véhicule acheté d'occasion à un particulier, la T.V.A., qui n'est pas due, ne sera pas indemnisée.
Si vous remplacez votre véhicule déclaré en perte totale par un autre véhicule nous indemnisons également la taxe d'immatriculation (le timbre fiscal) et la taxe de mise en circulation.
 
La franchise
 
Article 28
 
L'assuré reste son propre assureur à concurrence des franchises fixées aux conditions particulières.
Le montant de la franchise est toujours déduit de l'indemnité.
 
Subrogation
 
Article 29
 
Jusqu'à concurrence de l'indemnité que nous avons versée, nous sommes subrogés dans tous les droits pouvant appartenir à l'assuré et nous pouvons récupérer l'indemnité:
-    soit auprès du tiers responsable;
-    soit auprès d'un autre assuré, dans les cas suivants :
a)    lorsque le véhicule désigné n’est pas en ordre avec la réglementation en vigueur quant au contrôle technique;
b)    lorsque le véhicule désigné est conduit par une personne qui ne satisfait pas à la réglementation relative à la conduite d'un véhicule;
c)    lorsque l'accident s'est produit lors de la participation à des épreuves de vitesse, de régularité ou d'adresse ou à des épreuves sportives à l'exception des rallyes touristiques;
d)    lorsque l'accident est dû à une faute intentionnelle;
e)    lorsque l'accident est dû à une faute grave de l'assuré c'est-à-dire, le fait de conduire en état d'ivresse, d'intoxication alcoolique délictueuse, ou dans un état similaire résultant de l'usage d'autres produits que des boissons alcoolisées; l'utilisation du véhicule désigné lorsque celui-ci est affecté de vices anormalement graves tels que des pneus usés, ou des freins présentant une usure telle que leur fonctionnement est déficient, la conduite d'une témérité incontestable, telle que rouler à une vitesse manifestement inadaptée en cas de brouillard, neige, verglas, ou fortes pluies, conduire dans un état de fatigue excessive.
Il n'y a pas subrogation si l'assuré apporte la preuve qu'il n'y aucun lien de causalité entre l'événement et l'accident.
 
Attribution d’avances
 
Article 30
 
A votre demande, nous nous engageons :
-    en cas de réparation par un distributeur officiel Suzuki et en cas de remplacement du véhicule désigné, déclaré perte totale, par une Suzuki, à régler directement toutes les factures approuvées par nous au votre concessionaire Suzuki, sous déduction éventuelle de la franchise;
-    en cas de perte totale, à vous accorder une avance vous permettant d'acquérir une Suzuki.
 
Quelles sont nos obligations et les obligations de l’assuré?
 
Nos obligations
 
Article 31
 
Nous nous engageons à communiquer notre accord à l'assuré ou à désigner un expert dans les 8 jours suivant la réception du devis des réparations.
L'assuré a le droit de faire procéder aux réparations si nous ne lui avons pas communiqué notre accord ou désigné un expert dans un délai de huit jours après réception du devis.
 
Les obligations de l’assuré
 
Article 32
 
Sans préjudice des autres obligations découlant de ce contrat l'assuré doit :
1.    nous déclarer tout sinistre dans les huit jours;
2.     en cas de vol, de vandalisme, de dommages occasionnés par les forces de la nature ou par contact avec du gibier ou d'autres animaux, en faire la déclaration dans les 24 heures auprès des autorités compétentes;
3.    nous faire parvenir un devis pour accord avant de faire réparer le véhicule désigné endommagé;
4    nous procurer immédiatement tous les renseignements et documents utiles facilitant ainsi notre enquête sur l’accident;
5.    lors de toute demande d'indemnisation, nous fournir les factures de réparation et d'achat en guise de preuve.

Si l'assuré ne satisfait pas à ses obligations, nous avons le droit :
-    en cas d'omission avec intention frauduleuse, de refuser notre intervention;
-    dans d'autres cas, de réduire l'indemnité ou les frais supportés ou de les réclamer en retour à concurrence du préjudice subi par nous.

La charge de la preuve nous incombe.

ASSURANCE DEFENSE EN JUSTICE
 
La garantie défense en justice est d’application à condition que cette garantie soit reprise dans les conditions particulières.
 
Définitions
 
Assuré :   
A.     vous en tant que preneur d'assurance;
B.    le propriétaire, le détenteur et le conducteur du véhicule désigné;
C.    les personnes transportées gratuitement par le véhicule désigné;
D.    les parents ou alliés d’un assuré précité, s’ils subissent un dommage à la suite du décès ou des lésions corporelles de ce dernier.
Cette assurance ne couvre pas les personnes qui se seraient rendues maîtres du véhicule par vol, violence ou recel.
Nous: Suzuki Insurance
Suzuki Insurance:    marque déposée de Corona S.A. (CBFA 0435), siège social: Av. de la Métrologie 2- 1130 Bruxelles.
Le véhicule désigné:    le véhicule décrit dans les conditions particulières ainsi que tout véhicule y assimilé (cf. art. 3)
 
Dispositions administratives
 
Article 1
 
Les articles suivants du contrat-type d’assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs s’appliquent, par analogie, à l’assurance Défense en Justice:
-    étendue de l’assurance (articles 1 et 3);
-    couverture terrorisme  (article 8 bis)
-    description et modification du risque (articles 9 et 10);
-    paiement de la prime (articles 12,13 et 15);
-    notifications (article 14);
-    durée, reconduction, transfert et fin du contrat (articles 26 à 29 et articles 31 à 35).
 
Article 2
 
La présente assurance prend effet au plus tôt après réception de la demande d’assurance dûment signée pour autant que la première prime ait été payée.
 
Quels véhicules sont assurés ?
 
Article 3
 
Par véhicule assuré on entend:
-    le véhicule désigné: le véhicule décrit dans les conditions particulières, tout ce qui y est attelé est considéré comme en faisant partie;
-    la remorque non attelée décrite dans les conditions particulières;
-    le véhicule appartenant à une personne autre que vous ou un membre de votre ménage et:
-    que vous ou les membres de votre ménage utilisez pour une période n’excédant pas 30 jours comme véhicule de remplacement du véhicule désigné, temporairement inutilisable, ladite période commençant le jour même où il est devenu inutilisable;
-    que vous ou les membres de votre ménage utilisez occasionnellement pour autant que ces véhicules soient affectés au même usage que le véhicule désigné.
 
Objet de l’assurance
 
Champs d’application
 
Article 4
 
En cas de sinistre impliquant le véhicule désigné, nous assurons jusqu’à concurrence du montant mentionné aux conditions particulières:
-    la défense de l’assuré;
-    le recours contre les tiers responsables.
Notre intervention est acquise si le fait générateur du litige se situe entre la date de prise d’effet du contrat et celle de son terme.
 
Que comprend la défense ?
 
Article 5
 
Nous garantissons la défense pénale de l’assuré chaque fois qu’il est poursuivi en justice pour:
-    infraction aux lois et règlements relatifs à la police de la circulation routière;
-    homicide ou blessures involontaires.
 
Que comprend le recours ?
 
Article 6
 
Nous défendons les droits de l’assuré afin d’obtenir, à l’amiable ou en justice la réparation de son dommage à charge du responsable sur base de la responsabilité extra-contractuelle.
Nous n’exerçons aucun recours contre un assuré, sauf:
-    au profit des personnes qui peuvent prétendre à l’indemnité d’assurance en vertu de l’article 7b) du contrat-type R.C. automobile;
-    si un passager, qui ne fait pas partie du ménage d’un assuré mentionné aux points A ou B des définitions, cause des dommages au véhicule;
-    si les dommages peuvent être pris en charge par une assurance de responsabilité autre que celle du véhicule.
 
Article 7
 
Nous garantissons également le recours de l’assuré, sur base de la responsabilité contractuelle, dans les cas suivants:
-    afin d’obtenir l’exécution de la garantie offerte par le constructeur du véhicule par l’entremise d’un concessionnaire en Belgique, à condition que le véhicule ait été acheté à l’état neuf et qu’il soit depuis lors assuré par nous;
-    si les assurés subissent des dommages lors d’un accident provoqué par un vice de construction du véhicule;
-    en cas de dommages causés au véhicule lors de l’entretien, de la réparation, du nettoyage ou du plein de carburant par une personne occupée dans le secteur automobile et inscrite comme telle au registre de commerce;
-    si la responsabilité des dommages occasionnés au véhicule incombe au bailleur du garage où il est entreposé;
-    si, à la suite d’un sinistre couvert, la réparation du véhicule n’a pas été réalisée conformément au rapport d’expertise.
 
Insolvabilité du tiers responsable
 
Article 8
 
En cas d'accident causé par un tiers dûment identifié et reconnu insolvable, nous payons l'indemnité dont ce tiers vous est redevable à concurrence du plafond garanti, repris dans les conditions particulières et dans la mesure où aucun organisme privé ou public ne peut être déclaré débiteur.
 
Seuil d’intervention
 
Article 9
 
Nous ne sommes pas tenus d’intervenir lorsque le dommage en principal est inférieur au montant mentionné aux conditions particulières.
 
Que n’assurons-nous pas?
 
Article 10
 
Ne sont pas assurés:
-    votre action dans un litige concernant votre responsabilité civile lorsque celle-ci est garantie par une compagnie qui se réserve contractuellement la direction du procès sauf en cas de conflit d’intérêts entre cet assureur et vous;
-    le pourvoi en Cassation lorsque le dommage en principal est inférieur à € 2.500,00;
-    les sinistres qui surviennent pendant la participation ou la préparation à des compétitions de véhicules automoteurs, les simples rallyes touristiques ou récréatifs exceptés;
-    les sinistres résultant de la participation de l’assuré à des émeutes, attentats, actes de violence collective, grèves ou lock-out;
-    les dommages au chargement en cas de transport rémunéré de choses.
 
Dispositions en cas de sinistre
 
Choix de l’avocat et de l’expert
 
Article 11
 
En cas de procédure judiciaire ou administrative, l’assuré peut choisir un avocat ou toute autre personne ayant les qualifications requises pour défendre ses intérêts en vertu de la loi applicable à la procédure. L’assuré peut également choisir l’expert chargé de l’évaluation des dommages occasionnés au véhicule; cet expert doit être agréé par l’Union Professionnelle des Entreprises d’Assurances.
L’assuré se doit de nous communiquer le nom de l’avocat et de l’expert choisis.
Si l’assuré est obligé, pour des raisons indépendantes de sa volonté, de choisir un autre avocat ou expert, nous prenons en charge ses frais et honoraires.
A notre demande, l’assuré se doit de contester, devant l’organe disciplinaire ou le tribunal compétent, les frais et honoraires que nous estimons exagérés.
 
Qu’advient-il en cas de divergence d’opinions ?
 
Article 12
 
Si l’assuré ne partage pas notre avis quant à la manière de régler un sinistre, il peut, après notification de notre point de vue ou de notre refus de suivre sa thèse, consulter un avocat de son choix, et cela sans préjudice de la possibilité d’engager une procédure judiciaire.
Si l’avocat confirme la thèse de l’assuré, nous lui accordons notre garantie et remboursons aussi les frais et honoraires de cette consultation. Dans le cas contraire, nous ne remboursons que les frais et honoraires de cette consultation.
Toutefois, l’assuré peut engager une procédure à ses frais, contre l’avis de son avocat. S’il obtient un meilleur résultat, nous lui remboursons les frais et honoraires relatifs à cette procédure.
Nous informons l’assuré de cette procédure, chaque fois que surgit une divergence d’opinions.
 
Qu’advient-il en cas de conflit d’intérêts ?
 
Article 13
 
En cas de conflit d’intérêts entre l’assuré et nous, l’assuré peut choisir un avocat ou un expert pour défendre ses intérêts. Ce droit lui est acquis dès la phase amiable du litige.
Nous informons l’assuré de ce droit, chaque fois que surgit un conflit d’intérêts.
 
Quels frais sont pris en charge ?
 
Article 14
 
Nous prenons en charge les frais suivants, sans que l’assuré doive en faire l’avance:
-    les frais et honoraires d’avocat, d’expert et d’huissier de justice;
-    les frais de procédure judiciaire et extra-judiciaire, mis à charge de l’assuré;
-    les frais de procédure d’exécution par titre exécutoire;
-    les frais nécessaires au voyage et au séjour de l’assuré dont la comparution personnelle devant un tribunal à l’étranger est exigée légalement ou judiciairement;
-    les frais de recours en grâce ou de demande de réhabilitation, à condition que nous ayons réglé le litige initial et que l’assuré soit toujours assuré chez  nous au moment de l’introduction de la requête.
Ne sont pas couverts:
-    les peines, amendes, décimes additionnels et transactions avec le Ministère Public; les frais d’alcootest, de prise de sang ou de test antidrogue; les frais de justice relatifs aux instances pénales;
-    les frais et honoraires injustifiables payés par l’assuré avant la déclaration de sinistre ou avant qu’il ait reçu notre accord.
 
Quelles sont les obligation de l’assuré?
 
Article 15
 
L’assuré est tenu:
1)    de nous signaler par écrit tout sinistre dans les huit jours; ce délai ne prend effet qu’au moment où l’assuré peut raisonnablement en faire  la déclaration;
2)    de nous transmettre immédiatement tous les renseignements et documents nécessaires afin de faciliter nos démarches;
3)    de nous transmettre immédiatement, à nous ou à l’avocat, tous actes judiciaires et extra-judiciaires concernant le sinistre;
4)    de comparaître aux audiences, à notre demande ou à celle de l’avocat, et d’accomplir tous les actes de procédure nécessaires;
5)    de s’abstenir de toute reconnaissance de responsabilité, de toute  transaction, de tout paiement ou promesse de paiement; dispenser des premiers soins ou simplement reconnaître les faits n’est pas considéré comme une reconnaissance de responsabilité;
6)    de nous verser les indemnités de procédure, les frais de justice ainsi que les frais d’expertise qu’il a récupérés;
7)    de nous tenir au courant de toutes les initiatives prises en accord avec l’avocat ou avec l’expert.

Si l’assuré ne respecte pas ses obligations, nous avons le droit:
-    en cas de manquement dans une intention frauduleuse, de refuser notre garantie;
-    dans les autres cas, de réduire ou de récupérer l’indemnité ou les frais exposés jusqu’à concurrence du préjudice que nous avons subi.
La charge de la preuve nous incombe.

Suzuki Insurance Assistance
 
Définitions
 
Cette garantie sera d’application à condition qu’elle soit reprise dans les conditions particulières.
Accident de la circulation: Tout impact entre le véhicule désigné et une tierce partie ou un obstacle stationnaire ou mobile qui rend impossible la poursuite du voyage ou du déplacement prévu avec le véhicule désigné, ou qui entraîne des conditions de conduite anormales ou dangereuses(au sens du code de la route) affectant la sécurité des personnes ou du véhicule.
Dans cette définition ne sont pas repris : les dégâts à la carrosserie, le vol des accessoires, appareil radio ou des objets personnels qui n'influencent pas la marche normale du véhicule désigné.
Vol : La disparition du véhicule désigné à la suite d'un vol.  Toutefois, le vol commis par ou avec la complicité d'un membre de la famille du bénéficiaire ne donne pas droit aux prestations d'assistance.  Avant toute assistance, le propriétaire du véhicule désigné devra déclarer le vol à la police ou à la gendarmerie et remettre l'attestation de sa déclaration.
Vandalisme/Tentative de vol : Par vandalisme/tentative de vol, il faut entendre tout acte de destruction totale ou partielle du véhicule désigné qui a pour conséquence de rendre son utilisation normale impossible.
Incendie; Les dommages occasionnés au véhicule désigné par le feu, l'explosion, le foudre, les retours de flammes et le court circuit qui ont pour conséquence de rendre son utilisation normale impossible.
Forces de la nature: Les dégâts au véhicule désigné causés par éboulement de rochers, de pierres se détachant de rochers, glissement de terrain, avalanche, pression de la neige, tempête avec une vitesse du vent prouvée de plus de 100 km/heure, ouragan, grêle, raz-de-marée, inondation, tremblement de terre, éruption volcanique qui ont pour conséquence de rendre son utilisation normale impossible.
Incident technique:  Constituent un incident technique, les événements suivants :
    - accident de circulation
    - tentative de vol
    - vol
    - incendie
    - bris de vitres
    - forces de la nature
    entraînant l'immobilisation du véhicule désigné sur le lieu des faits.
Accident corporel : L'événement soudain indépendant de la volonté de l'assuré qui entraîne une lésion corporelle constatée par une autorité médicale compétente et dont une des causes est extérieure à l'organisme de la victime.
Personnes assurées :  Le bénéficiaire est le propriétaire ou le conducteur autorisé du véhicule désigné, ainsi que les passagers voyageant dans ce véhicule à titre gratuit (à l'exclusion des auto-stoppeurs), à la condition d'être domicilié en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
Autorité médicale compétente: Le praticien de l'art médical reconnu par la législation belge ou par la législation en vigueur du pays concerné.
Domicile: Le domicile légal en Belgique(ou le domicile élu en Belgique dans les conditions particulières) ou au Grand-Duché de Luxembourg du preneur d'assurance ou, si le preneur d'assurance est une personne morale, de la personne physique désignée aux conditions particulières.
Evacuation sanitaire : Le transport vers un centre de soins belge ou étranger, d'un assuré malade ou blessé accompagné de personnel médical (médecin et/ou infirmier).  Une évacuation sanitaire ne s'envisage qu'en cas d'urgence médicale avec impossibilité de traitement adapté sur place.
VTB-VAB Sint Jacobsmarkt 45-47 te 2000 ANVERS, l’organisation qui se porte garante pour l’exécution de cette garantie.
Rapatriement : Retour du véhicule désigné et/ou des assurés au domicile légal en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
Valeur résiduelle : La valeur du véhicule désigné telle qu'elle s'établit à dire d'expert après l'incident technique.
Le véhicule assuré: le véhicule désigné décrite dans les conditions particulières à condition que la MMA ne dépasse pas les 3.5 Tonnes.  Les véhicules munis de plaques marchandes ou plaques transit sont exclus.  Le camping-car, la caravane ou la remorque dont le poids maximum autorisé ne dépasse pas 3.5 tonnes ou dont la longueur ne dépasse pas 6 mètres et lorsqu'ils sont tractés par le véhicule assuré et identifiée dans les conditions particulières par sa plaque d'immatriculation.
Assistance: Pendant la période de garantie, les prestations d'assistance sont effectuées à la demande expresse du bénéficiaire ou de toute autre personne qui agit en son nom.  Les demandes sont formulées directement par téléphone auprès de Suzuki Insurance Assistance, au numéro 03/253.62.91.
Pour toute demande d'un bénéficiaire, Suzuki Insurance Assistance, s'assurera qu'il remplit bien les conditions prévues et lui demandera de fournir les renseignements suivants:
-    le numéro de contrat du véhicule assuré;
-    le numéro d'immatriculation du véhicule assuré;
-    le modèle de votre véhicule;
-    le nom et l'adresse du propriétaire de votre véhicule;
-    l'endroit où se trouve votre véhicule ainsi que tout autre renseignement complémentaire jugé utile.
Remboursements: En cas d'intervention garantie à l'étranger, Suzuki Insurance Assistance rembourse sur présentation des factures originales :
-    les frais du premier appel téléphonique;
-    les frais de dépannage-remorquage sur autoroute à concurrence de € 200,00 T.T.C.  

Objet étendue de l’assistance


Objet


Article 1
 
Suzuki Insurance Assistance garantit, à concurrence des montants indiqués, taxes comprises, un service d'assistance lorsque les assurés sont victimes des événements aléatoires définis dans le présent contrat.
 
Territorialitité
 
Article 2
 
Les prestations d'assistance sont garanties en Belgique, au Grand-Duché de Luxembourg et dans les pays européens suivants :
Allemagne, Andorre, Autriche, Bulgarie, Croatie, Danemark, l'Etat du Vatican, Espagne continentale et les Baléares, Finlande, France y compris la Corse (mais à l'exclusion des Dom-Tom), Grande Bretagne, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie y compris les îles, Liechtenstein, Macédoine, Monaco, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Saint Marin, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et la Turquie (partie européenne).
 
Assistance personnes
 
Article 3
 
Les prestations reprises sous la rubrique "assistance personnes" sont accordées dans les pays repris ci-dessus, à l'exception du pays du domicile de l'assuré.
 
Assistance véhicule
 
Article 4
 
Les prestations reprises sous § 1 de la rubrique “Assistance au(x) véhicule(s) et aux occupants assurés” sont accordées en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg.
Les prestations reprises sous § 2 de la rubrique “Assistance au(x) véhicule(s) et aux occupants assurés” sont accordées dans les pays repris ci-dessus, à l'exception du pays du domicile de l'assuré.
 
Période de garantie d'assistance
 
Article 5
 
La période pendant laquelle votre véhicule est couvert par une assurance Responsabilité Civile automoteur Suzuki Insurance Responsabilité civile et/ou omnium.
 
Conditions d’octroi du service d’assistance
 
Article 6
 
A    Suzuki Insurance Assistance intervient pendant la période de validité à la suite d'événements définis dans le présent contrat et au cours de la vie privée ou professionnelle dans les limites de l'étendue territoriale du contrat et des montants garantis.
B    Ces événements doivent obligatoirement faire l'objet d'une demande d'intervention auprès de Suzuki Insurance Assistance au moment des faits, sauf disposition contraire expresse propre à certaines garanties.
C    Ne donnent, a posteriori, pas droit à un remboursement ou à une indemnité toutes les prestations non sollicitées au moment des faits ainsi que celles refusées par l'assuré ou organisées sans l'accord de Suzuki Insurance Assistance.
D    La garantie n'est pas acquise lorsque, nonobstant la déclaration officielle du Ministère belge des Affaires Etrangères qui déconseille à ses ressortissants de se rendre dans un pays en état de trouble, d'émeutes, de guerres civiles, l'assuré décide néanmoins d'entreprendre son voyage.
 
Assistance aux personnes
 
Notion d'incident médical
 
Article 7
 
Les prestations d'assistance en cas d'incident médical sont acquises à la suite d'un accident corporel survenant à l'assuré.
 
Assistance médicale
 
Article 8
 
En cas d'incident médical survenant à un assuré, l'équipe médicale de Suzuki Insurance Assistance se met, dès le premier appel, en rapport avec le médecin traitant sur place afin d'intervenir dans les conditions les mieux adaptées à l'état de l'assuré.
Dans tous les cas, l'organisation des premiers secours est assumée par les autorités locales.  Les frais correspondants ne sont pas remboursés par Suzuki Insurance Assistance.
 
Envoi d'un médecin sur place
 
Article 9
 
Suite à un incident médical et si l'équipe de Suzuki Insurance Assistance l'estime nécessaire, Inter Partner Assistance mandate un médecin ou une équipe médicale qui se rendra auprès de l'assuré afin de mieux juger des mesures à prendre et de les organiser.
 
Rapatriement ou transport suite à un accident
 
Article 10
 
Si l'assuré est hospitalisé à la suite d'un accident avec le véhicule assuré et si l'équipe médicale de Suzuki Insurance Assistance juge nécessaire de le transporter vers un centre médical mieux équipé, plus spécialisé ou plus proche de son domicile en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge le rapatriement ou le transport sanitaire de l'assuré malade ou blessé, sous surveillance médicale si nécessaire, et selon la gravité du cas
par :
-    chemin de fer (1ère classe);
-    véhicule sanitaire léger;
-    ambulance;
-    avion de ligne régulière, classe économique avec aménagement spécial si nécessaire;
-    avion sanitaire;
jusque dans un service hospitalier proche du domicile de l'assuré en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, si l'état de l'assuré ne nécessite pas d'hospitalisation, jusqu'à son domicile.
La décision du transport et des moyens à mettre en oeuvre est prise par le médecin de Suzuki Insurance Assistance en fonction des seuls impératifs techniques et médicaux.  Le médecin de Suzuki Insurance Assistance doit obligatoirement avoir marqué son accord avant tout transport. 
Suzuki Insurance Assistance peut également demander à l'assuré d'utiliser son titre de transport initial si ce dernier peut être utilisé.  Si cette demande n'est pas formulée et lorsque Suzuki Insurance Assistance à pris en charge le retour, l'assuré doit impérativement lui remettre, dès son retour, son titre de transport non utilisé, lequel devient la propriété de Suzuki Insurance Assistance.
 
Frais de rapatriement des autres assurés en cas d'évacuation sanitaire ou décès d'un assuré a l'étranger
 
Article 11
 
En cas d'évacuation sanitaire ou de décès d'un assuré à l'étranger, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge, jusqu'à leur domicile en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, le retour anticipé des autres assurés par train de 1ère classe (distance du domicile inférieure à 1000 km) ou par avion de ligne classe économique (distance du domicile supérieure à 1000 km).
Cette garantie s'applique pour autant que les autres assurés ne puissent pas utiliser le même moyen de transport qu'au voyage aller ou celui initialement prévu pour le retour et rentrer en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg par leurs propres moyens.
Suzuki Insurance Assistance  peut également demander à l'assuré d'utiliser son titre de transport initial si ce dernier peut être utilisé.  Si cette demande n'est pas formulée et lorsque Suzuki Insurance Assistance a pris en charge le retour, l'assuré doit impérativement lui remettre, dès son retour, son titre de transport non utilisé, lequel devient la propriété de Inter Partner Assurance.
 
Décès de l'assuré à l'étranger
 
Article 12
 
En cas de décès d'un assuré à l'étranger et si la famille décide d'une inhumation en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, Suzuki Insurance Assistance organise le rapatriement de la dépouille mortelle et prend en charge :
-    les frais de traitement funéraire;
-    les frais de mise en bière sur place;
-    les frais de cercueil à concurrence de € 620,00 maximum;
-    les frais de transport de la dépouille mortelle du lieu de décès au lieu d'inhumation en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg. Les frais de cérémonie et d'inhumation en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg ne sont pas pris en charge par Suzuki Insurance Assistance. Dans le cas où la famille décide d'une inhumation sur place à l'étranger, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge les mêmes prestations que celles précitées.  L'intervention de Suzuki Insurance Assistance est en tout cas limitée aux dépenses que supposerait le rapatriement de la dépouille mortelle vers la Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
Tous les autres frais que ceux énumérés ci-avant, notamment ceux de la cérémonie et d'inhumation, sont à charge de la famille.
Le choix des sociétés intervenant dans le processus de rapatriement est du ressort exclusif de Suzuki Insurance Assistance.
Suzuki Insurance Assistance peut également demander aux ayants droits de lui remettre le titre de transport non utilisé lequel devient la propriété de Suzuki Insurance Assistance.
 
Assistance au(x) véhicule(s) et aux occupants assurés
 
§ 1 Assistance en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg
 
Article 13
 
Dépannage - remorquage en cas d'incident technique

Si le véhicule assuré est immobilisé en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg à la suite d'un incident technique, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge l'envoi sur place d'un dépanneur ou, en cas d'impossibilité de dépanner sur place, d'un transporteur pour effectuer le remorquage du véhicule assuré jusqu'à un concessionnaire officiel SUZUKI .  Suzuki Insurance Assistance garantit le transfert du conducteur et des passagers vers le domicile du conducteur ou vers le lieu de destination en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.

Mise à disposition d'un véhicule de remplacement en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg

Si, suite à un incident technique survenu en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, le véhicule assuré et immobilisé n'est plus en état de circuler et est irréparable dans un délai de 24 heures, Suzuki Insurance Assistance met à la disposition de l'assuré un véhicule de remplacement de la catégorie B chez un concessionnaire officiel SUZUKI.
Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge le transport de l'assuré depuis le lieu d'immobilisation du véhicule assuré jusqu'au centre de location.
La mise à disposition d'un véhicule de remplacement après un accident ou une tentative de vol est consentie pendant la période de l'immobilisation et pour une durée maximale de 10 jours consécutifs.  Après un vol la mise à disposition d'un véhicule de remplacement est consentie pour une durée maximale de 30 jours.
Les frais de carburant sont à charge de l'assuré.
Le bénéficiaire est responsable de la restitution du véhicule de remplacement au votre garage officiel SUZUKI qui aura mis ce véhicule à disposition.  Le bénéficiaire mettra Suzuki Insurance Assistance  au courant de cette restitution par téléphone au n° 03/253.62.91. Toute utilisation du véhicule de remplacement au-delà de la durée garantie, les cautions, les amendes encourues, les frais de carburant, les péages, le prix des assurances et la franchise d'assurance en cas d'accident sont à charge du bénéficiaire.

Prestations en cas de vol du véhicule assuré

1° Transport des bénéficiaires

En cas de vol du véhicule assuré en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge le transport des bénéficiaires vers le domicile en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.

2° Récupération du véhicule assuré retrouvé après vol.
Si le véhicule assuré a été retrouvé après son vol en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge son transport vers votre concessionnaire officiel SUZUKI le plus proche en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg depuis l'endroit où il a été retrouvé.
 
§ 2 Assistance a l'étranger(Hors Belgique ou Grand-Duché de Luxembourg)
 
Article 14
 
Dépannage-Remorquage en cas d'incident technique

Si le véhicule assuré est immobilisé à la suite d'un incident technique survenant dans un pays couvert, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge l'envoi sur place d'un dépanneur ou, en cas d'impossibilité de dépanner sur place, d'un transporteur pour effectuer le remorquage du véhicule assuré jusqu'à votre concessionnaire officiel SUZUKI le plus proche.

Dans l'attente des réparations

Si le véhicule assuré ne peut être réparé le jour même de son immobilisation, Suzuki Insurance Assistance prend en charge soit les frais d'hébergement, soit les frais de transport pour la continuation du voyage pendant la durée des réparations, à concurrence de € 65,00 T.T.C. par passager-bénéficiaire et par jour, et ceci pendant une période maximale de 4 jours consécutifs.

Rapatriement du véhicule assuré

Si le véhicule assuré est immobilisé pendant plus de 5 jours à la suite d'un accident, d'une tentative de vol ou d'un acte de vandalisme survenu à l'étranger, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge le rapatriement du véhicule vers votre concessionnaire officiel SUZUKI en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
Note : les prestations "dans l'attente des réparations" et "assistance aux occupants assurés en cas d'incident technique ou vol du véhicule assuré" ne sont pas cumulables.  Toutefois si l'incident se produit le soir ou pendant la nuit et qu'une nuitée à l'hôtel s'avère nécessaire, Suzuki Insurance Assistanceprend en charge ces frais d'hébergement à concurrence de € 65,00 T.T.C. par passager-bénéficiaire pour une nuitée, ceci en complément des prestations prévues sous "dans l'attente des réparations" et "assistance aux occupants assurés en cas d'incident technique ou vol du véhicule assuré".
L'intervention de Suzuki Insurance Assistance n'excédera jamais la valeur résiduelle du véhicule assuré.  Si les frais de transport devaient excéder cette valeur, l'intervention de Suzuki Insurance Assistance serait plafonnée à concurrence de celle-ci.
Un état descriptif sera effectué lors de sa prise en charge et lors de sa livraison.
Suzuki Insurance Assistance ne pourra être tenue responsable pour tout retard intervenant dans le transport, toute détérioration, acte de vandalisme, vol d'objets ou accessoires survenant au véhicule pendant son immobilisation et son transport.
Si l'assuré décide de faire réparer le véhicule assuré sur place, sans attendre la fin des réparations, Suzuki Insurance Assistance organise le transport :
- par avion (classe économique) si la distance à parcourir est supérieure à 1000 km.
- par train (1ère classe) si la distance à parcourir est inférieure à 1000 km.
pour aller récupérer sa voiture, une fois réparée.

Assistance aux occupants assurés en cas d'incident technique ou vol du véhicule assuré

Si le véhicule assuré est immobilisé pendant plus de 5 jours ou en cas de vol du véhicule assuré, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge le rapatriement des bénéficiaires vers leur domicile en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
Le rapatriement se fera par les moyens suivants:
- par avion (classe économique) si la distance à parcourir est supérieure à 1000 km
- par train (1ère classe) si la distance à parcourir est inférieure à 1000 km.
 
§ 3 Envoi de pièces de rechange en cas d'incident technique à l'étranger
 
Article 15
 
Si le véhicule assuré est immobilisé à l'étranger à la suite d'un incident technique et qu'il est impossible de se procurer sur place les pièces détachées indispensables à son bon fonctionnement, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge l'envoi desdites pièces par le moyen le plus rapide sous réserve des législations locales et internationales.
Suzuki Insurance Assistance se réserve le droit de vérifier, sur place, l'existence des pièces détachées. Ses références des pièces nécessaires, sont communiquées sous la responsabilité de l’assuré, ce qui signifie que Suzuki Insurance Assistance ne peut être tenue pour responsable en cas d’erreur ou de manque de conformité.
L'intervention de Suzuki Insurance Assistance est toujours plafonnée au coût que supposerait le rapatriement du véhicule assuré ou de son valeur résiduelle si elle est inférieure au coût du rapatriement.
L'assuré s'engage à rembourser le prix des pièces dans un délai de deux mois à partir de la date d'expédition.  Suzuki Insurance Assistance n'est pas tenue d'intervenir en cas de force majeure telle que l'abandon de fabrication par le constructeur, l'indisponibilité de la pièce chez le grossiste ou concessionnaire de la marque.
 
§ 4 Véhicule volé retrouvé dans les limites du contrat
 
Article 16
 
Si le véhicule assuré est retrouvé après un vol à l'étranger, Suzuki Insurance Assistance organise et prend en charge son rapatriement vers le votre garage officiel SUZUKI en Belgique ou au Grand-Duché de Luxembourg.
 
Exclusions
 
Exclusions communes à toutes les garanties
 
Article 17
 
Toute fraude, falsification, faux témoignage ou fait intentionnel de l’assuré donne le droit à Suzuki Insurance Assistance de refuser sa garantie.
Ne sont pas couverts et ne sont pas remboursés:
-    les frais engagés par un assuré sans accord préalable de Suzuki Insurance Assistance ou pour lesquels le délai de déclaration n’a pas été respecté (sauf disposition contraire prévue au contrat);
-    les frais de restauration;
-    les frais de taxi, sauf ceux prévus explicitement dans le contrat;
-    les conséquences dommageables normalement prévisibles d’un acte ou d’une omission dont se rend coupable l’assuré;
-    les événements provoqués par un acte intentionnel, par suicide ou tentative de suicide de l’assuré;
-    le besoin d’assistance qui est survenu alors que l’assuré se trouve en état d’ivresse, d’intoxication alcoolique punissable ou dans un état analogue résultant de produits autres que des boissons alcoolisées ou accomplit un acte téméraire, un pari ou un défi;
-    les événements résultant de faits de guerre, une mobilisation générale, une réquisition des hommes et du matériel par les autorités, le terrorisme ou le sabotage, ou de conflits sociaux tels que grève, lock-out, émeute ou mouvement populaire, à moins que l’assuré démontre qu’il n’a pas participé à cet événement;
-    les accidents nucléaires tels que définis par la Convention de Paris du 29 juillet 1960 ou résultant de radiations provenant de radio-isotopes;
-    la participation à des compétitions ou au cours d’entraînements en vue de telles épreuves; la pratique de sports de compétition comportant l’usage de véhicules à moteur; celle, à titre professionnel, de tous autres sports et la pratique de tous sports réputés dangereux;
-    les prestations garanties qu’elle ne peut fournir par suite de force majeure ou de fait du prince;
-    tous les frais non explicitement cités comme étant pris en charge dans le cadre du contrat.
 
Exclusions relatives à l’assistance aux personnes
 
Article 18
 
La garantie n’est pas acquise pour:
-    les affections ou lésions bénignes qui n’empêchent pas l’assuré de poursuivre son voyage;
-    les frais de diagnostic et de traitement non reconnus par l’INAMI;
-    les prestations effectuées sans l’accord de Suzuki Insurance Assistance.
 
Exclusions relatives à l’assistance au(x) véhicule(s)
 
Article 19
 
Ne donnent pas lieu à l’intervention de Suzuki Insurance Assistance:
-    les frais à engager pour le dépannage ou le remorquage en cas d’inaccessibilité pour lesprestataires de Suzuki Insurance Assistance au véhicule assuré;
-    les préjudices subis par l’assuré en raison de l’indisponibilité du véhicule assuré;
-    les frais de réparation du véhicule assuré, en ce compris le coût des pièces de rechange;
-    les frais durant l’immobilisation du véhicule assuré lors de son entretien;
-    les frais de carburant et de péage, les frais résultant de dégâts causés lors d’un transport, d’un remorquage ou d’un rapatriement;
-    tous les frais quelconques lorsque le véhicule assuré n’est pas en règle de contrôle technique.


Assurance Conducteur


Définitions de notions 

Article 1
 
Les garanties de l’assurance conducteur sont d’application à condition que ces garanties soient reprises dans les conditions particulières.

Cette assurance entend par:
Nous :     Suzuki Insurance.
Suzuki Insurance:    Marque déposée de Corona S.A.(CBFA 0435). Siège social: Av. de la Métrologie 2 à 1130 Bruxelles.
Le preneur d'assurance :         La personne avec laquelle nous concluons le contrat.
Vous en tant que qu’assuré:     tout conducteur autorisé du véhicule assuré.
Personne lésée en cas de lésions corporelles : vous-même, à l'exclusion de toute partie subrogée.
Bénéficiaire en cas de décès :    les ayants droit qui ont subi un dommage en raison de votre décès, à l'exclusion de toute personne subrogée.
Véhicule assuré :     Le véhicule décrit aux conditions particulières.  Est assimilé au véhicule assuré:
-    le véhicule qui remplace pendant une période d'un mois le véhicule désigné, lorsque celui-ci est inutilisable, pour quelque cause que ce soit;
-    le véhicule de remplacement doit être de même nature et destiné au même usage.
De plus, il ne peut appartenir ni à vous-même, ni à votre partenaire cohabitant, ni aux enfants habitant sous votre toit. Cette garantie a un caractère exclusivement  supplétif.
Tiers :     Toute personne physique ou morale qui n'est ni assurée, ni bénéficiaire.
Accident:     Chaque événement dans lequel le véhicule assuré est impliqué et par lequel vous avez subi une lésion corporelle ou qui entraîne votre décès.
Lésion corporelle:     L'ébranlement interne ou externe du corps humain qui vous affecte pendant la durée de ce contrat.
Incapacité de travail:     L'état d'incapacité de travail physiologique temporaire et/ou permanente, partielle ou totale, résultant d'un accident.
Consolidation:     Le moment où le médecin mandaté par nous, constate que le taux d'incapacité de travail est devenu permanent.
Hôpital ou clinique:     Une institution conçue pour le traitement des blessés, qui se trouve sous conduite médicale et qui comprend un laboratoire, une salle d'opération et un service de radiologie. N'est pas considéré comme hôpital: e.a. une maison de repos ou de soins, un centre de convalescence, une institution de revalidation, un asile d'aliénés, les établissements ou services psychiatriques ainsi que l'infirmerie d'une caserne ou un hôpital militaire. L’hospitalisation dans le département spécial d'un hôpital faisant au départ, pour l'assuré, office de maison de soins, de maison de repos ou de centre de convalescence, sera considérée comme un séjour  dans une institution qui n'est pas un hôpital.

Les articles suivants du contrat-type d’assurance obligatoire de la responsabilité civile en matière de véhicules automoteurs s’appliquent, par analogie, à l’assurance Conducteur:
    Description et modification du risque: Articles 9 et 10
    Couverture Terrorisme : Article 8 bis
    Prime : Articles 12 et 13
    Où adresser les communications et notifications?: Article 14
    Qu’advient-il en cas de modification des conditions et/ou du tarif?: Article 15
    Durée et fin du contrat:    Article 26, 27, 28 et 29


Dispositions administratives
 
Territorialité


Article 2
 
La garantie est valable dans les frontières géographiques définies à l'article 1 des conditions générales responsabilité civile automoteur.
 
Péréquation
 
Article 3
 
Si la clause de péréquation figure aux conditions particulières les montants assurés ainsi que la prime seront majorés de 5% à chaque échéance annuelle.
L'augmentation s'appliquera aux sommes assurées à l'origine et aux primes correspondantes.
Les indemnités sont fixées à partir de sommes calculées à l'échéance annuelle qui précède l'accident.  Le preneur d'assurance ou l'assureur ont la faculté de résilier cette clause annuellement trois mois avant la date d'échéance.
 
Objet et étendue
 
Article 4
 
Indépendamment du fait que votre responsabilité soit engagée ou non, nous garantissons les dommages résultant pour vous d'une lésion corporelle et/ou de votre décès à la suite d'un événement impliquant le véhicule assuré. Notre intervention se limite aux montants repris dans les conditions particulières.
Vos dommages seront évalués conformément aux dispositions usuelles du droit commun belge et toujours comme si l'accident s'était produit en Belgique.
La garantie vous est également acquise lorsque vous:
-    vous embarquez dans le véhicule assuré et vous en descendez;
-    vous effectuez des réparations au véhicule assuré, en cours de route, ou vous participez à un dépannage;
-    vous prenez part au sauvetage de personnes ou de biens lors d'un accident de circulation;
-    vous chargez des bagages ou des effets personnels sur le véhicule assuré ou vous les en déchargez;
-    vous faites le plein.
 
Etendue des garanties
 
Article 5
 
    En cas de décès

Votre décès, dû à l'accident doit survenir dans le courant des trois ans à compter de la date de l'accident.
L'indemnité pour incapacité de travail permanente qui aurait déjà été réglée par nous, sera déduite de l'indemnité versée en cas de décès.

    En cas d’incapacité de travail permanente

En cas d'incapacité de travail permanente, nous payons, à la consolidation des lésions, une indemnité proportionnelle au degré d'incapacité physiologique.
Le degré d'incapacité physiologique est établie par décision médicale basée sur les critères du Barème officiel Belge des Invalidités, sans tenir compte de la profession que vous exercez.
L'indemnité est progressive. Elle est calculée comme suit :
-    le capital de base pour la partie d'incapacité de travail n'excédant pas 25 %;
-    sur deux fois le capital de base pour la partie d'incapacité de travail de 26% à 50%;
-    sur cinq fois le capital de base pour la partie d'incapacité de travail de 51% à 75%;
-    sur huit fois le capital de base pour la partie d'incapacité de travail de 76% à 100%;
Si dans le courant des trois ans qui suivent l'accident, la consolidation des lésions n'est pas encore intervenue, elle sera, contractuellement considérée comme acquise. Dans ce cas, le pourcentage d'incapacité de travail est fixé en fonction de l'incapacité de travail prévisible.
Lors de la fixation du degré d'incapacité physiologique de travail, l'évaluation des lésions à un membre ou organe ne peut être augmentée en raison de l'état déficient d'un autre membre ou organe. En ce qui concerne les lésions à des membres
ou organes déjà infirmes ou hors d'état de fonctionner, on tiendra uniquement compte de la différence entre leur état avant et après l'accident.

    En cas d’hospitalisation

Au cas où vous seriez hospitalisé à la suite d'un accident garanti, nous payons l'indemnité journalière mentionnée aux conditions particulières pendant votre hospitalisation, pendant une période maximale de 365 jours. Cette garantie prend effet au jour qui suit l'accident.

    Frais de soins

Sur base des justificatifs, nous indemnisons jusqu'à consolidation:
-    les frais du traitement médical nécessaire, dispensé ou prescrit par un médecin légalement autorisé à pratiquer;
-    les frais de traitement dans un hôpital;
-    les frais de prothèses, d'orthopédie, de chirurgie esthétique;
-    les frais de transport nécessaire au traitement.
Vous aurez droit aux remboursements et indemnités sous déduction des versements effectués par les tiers payants.

Par tiers payants, nous entendons:
-    les versements effectués par l'assurance maladie-invalidité;
-    le remboursement des frais dont question ci-dessus en vertu de contrats d'assurances groupe, familiales ou personnelles conclues antérieurement;
-    les montants dus par une assurance "accidents du travail";
-    les indemnités légales dues par les employeurs et/ou par les organismes sociaux ou assimilés;
-    les paiements effectués par les centres publics d'assistance sociale.

    Autres frais garantis

Les dommages à vos vêtements, si vous êtes blessés lors d'un accident garanti.
Les frais de vétérinaire pour vos animaux domestiques se trouvant à bord du véhicule lors de l'accident à condition que cette garantie soit reprise dans les conditions particulières.
 
Dispositions en cas de sinistre
 
Article 6
 
En cas de désaccord au sujet de la nature ou des suites des lésions, deux experts médicaux, l'un désigné par vous ou votre bénéficiaire, l'autre par nous, seront chargés de régler le différend à l'amiable. Chacune des parties supporte les frais et honoraires de son propre expert.
Si ceux-ci ne parviennent pas à conclure un accord, nous nous réservons le droit de tenter de résoudre le litige à l'amiable, d'un commun accord avec la victime. Cet arrangement à l'amiable est subordonné à l'accord écrit de chacune des parties au sujet de la procédure amiable proposée (transaction écrite).
 
Indemnités
 
Article 7
 
Nous payons une avance dans les cas suivants:
-    en cas d'incapacité de travail physiologique permanente totale, nous vous garantissons une avance de € 25.000,00
-    en cas d'invalidité physiologique permanente partielle, nous vous garantissons un pourcentage du même montant, calculé en fonction de votre taux d'incapacité. Cette avance sera versée dès que le taux d'incapacité permanente pourra être déterminé par notre médecin-conseil;
-    en cas de décès résultant de l'accident et se produisant dans les trois ans suivant la date de l'accident, nous payons, après réception du certificat de décès, une avance de € 2.500,00 à votre partenaire cohabitant survivant, pour autant que vous ne soyez pas séparés de corps ni divorcés et, à défaut, aux enfants qui étaient à votre charge.
Nous nous réservons le droit de demander production des pièces démontrant la qualité d'ayants droit de l'avance en question. Les frais et/ou indemnités qui auraient été payés par nous antérieurement, sont déduits de cette avance qui sera défalquée de l'indemnité définitive.
Lorsque l'indemnité définitive est fixée, nous nous engageons à payer le solde éventuel dans les 30 jours.

    Particularités

-    En cas de non-respect de la réglementation relative au port de la ceinture de sécurité, le montant de la garantie et les indemnités seront réduites de moitié. La preuve que la ceinture n'était pas attachée nous incombe.
-    Si au moment de l'accident, le véhicule transporte un nombre de personnes plus élevé que celui préconisé par le constructeur ou que celui autorisé par la loi le montant de la garantie et de nos indemnités sera réduit suivant la proportion entre le nombre de personnes autorisé et le nombre réel de passagers transportés, sauf convention contraire.
-    Si vous êtes âgé de 75 ans ou plus au moment de l'accident, les indemnités sont réduites de moitié en cas de décès ou d'incapacité de travail permanente.
 
Exclusions
 
Article 8
 
Sont exclus les accidents qui se produisent dans les circonstances suivantes:
-    lorsque l'accident est dû à une catastrophe naturelle;
-    si vous êtes garagiste ou une personne qui vend, répare, dépanne des véhicules, qui exploite une station-service, un parking, un car-wash, ou qui contrôle le bon fonctionnement de véhicules lorsque le véhicule assuré vous a été confié en raison de votre profession. Cette exclusion s'étend à vos préposés;
-    lorsque les dommages ou l'aggravation des dommages sont occasionnés par:
-    des armes ou engins destinés à exploser par modification des structures du noyau de l'atome;
-    tout combustible nucléaire, tout produit ou déchet radioactif ou toute source de rayonnements ionisants et dont la responsabilité incombe exclusivement à l'exploitant d'une centrale nucléaire. Sont également exclus, sauf convention spéciale, les dommages ou l'aggravation des dommages occasionnés par toute source de rayonnements ionisants(en particulier tout radio-isotope) utilisés en dehors d'une centrale nucléaire et que vous-même ou toute personne mandatée par vous, avez en propriété, ou sous votre garde.
La garantie n'est jamais acquise:
-    pour les accidents qui peuvent faire l'objet d'un recours partiel ou total en vertu des articles 24 et 25 du contrat type de responsabilité civile véhicules automoteurs;
-    lorsque l'accident se produit lors de compétitions ou d'épreuves sportives, entraînements et essais compris;
-    lorsque l'accident se produit lors de rallyes ou d'épreuves similaires comportant des limitations dans la durée ou des normes de vitesse, entraînements et essais compris;
-    lorsque l'accident se produit à l'occasion d'une guerre civile ou étrangère, d'une action subversive, d'un état de siège, de crimes, grèves, émeutes, rixes ou mouvements de violence collective, à moins que vous ne démontriez que vous n'y avez pas pris une part active.
 
Vos obligations
 
Article 9
 
Vous vous engagez à:
1)    ne nous réclamer aucun montant qui vous serait remboursé par un tiers payant;
2)    nous informer immédiatement de toute proposition de pourparlers amiables ou judiciaires, négociations, transaction, expertise à l'initiative du tiers responsable; de son assureur ou de tout organisme, de telle sorte que nous puissions y participer.
Le non-respect de ces conditions peut entraîner une déchéance de garantie ainsi que la récupération  de toutes les indemnités perçues antérieurement.
La preuve que le non-respect de ces conditions nous a causé un préjudice nous incombe néanmoins.
Le préjudice que nous avons subi sera déduit des indemnités.
La déchéance vous sera signifiée.
Nous nous réservons un droit de recours contre vous ou l’assuré, responsable pour la fraude, en ce qui concerne nos frais administratifs en judiciaires réellement prestés dans le cadre d’un traitement d’une déclaration de sinistre frauduleuse. En tous cas le montant de notre recours sera au moins € 100,00.
 
Subrogation
 
Article 10
 
Nous sommes subrogés, à concurrence des indemnités versées, dans vos droits et actions et, si nécessaire, vous nous cédez vos actions relatives aux sommes payées ou à payer:
-    contre les tiers responsables et leurs assureurs en responsabilité civile;
-    contre tout organisme intervenant dans le cadre de la Responsabilité Civile véhicules automoteurs.
Vous vous engagez à entreprendre les démarches et à signer les pièces nécessaires au succès de notre action.
Par conséquent, vous ne pouvez renoncer à un recours quelconque sans notre accord préalable, sinon le préjudice que nous avons subi sera déduit des indemnités.
 
Protection de la vie privée
 
Article 11
 
Les coordonnées personnelles, communiquées à Suzuki Insurance, peuvent être traitées en fonction du service offert aux clients, de l’évaluation des risques et de la gestion des contrats et des sinistres.
Le cas échéant et en fonction de l’évaluation des risques, Suzuki Insurance a le droit de traiter ces coordonnées et de les insérer dans les fichiers gérés par Datassur.
Le détenteur de ces fichiers est le GIE Datassur, Square de Meeûs 29, 1000 Bruxelles.
La loi procure la personne concernée un droit d’accès et de correction.  Des informations complémentaires peuvent être obtenues auprès de la Commission pour la Protection de la Vie Privée (loi du 8 décembre 1992).
 
Ombudsman
 
Article 12
 
Vous avez des remarques quant à votre contrat d’assurance ou vous n’êtes pas d’accord avec la gestion d’un sinistre? Soumettez donc votre problème à Suzuki Insurance, Service Contrats, Av. de la Métrologie 2, 1130 Bruxelles -Tél 02/244.22.86 - Fax 02/406.95.10 - E-mail serviceclients@suzuki-insurance.be.
Vous et votre gestionnaire de dossier chez Suzuki Insurance n’aboutissez pas à un compromis, adressez-vous alors à l’ombudsman des assurances, Square de Meeûs 35, 1000 Bruxelles – Tél 02/547 58 71– Fax 02/547.59.75 – E-mail: info@ombudsman.as.

Les litiges quant à ces contrats peuvent également être portés devant les tribunaux de Belgique compétents.

Législation applicable

 
Article 13
 
Pour tout ce qui n’est pas prévu aux conditions générales et particulières, le contrat est régi par la législation belge.  Ceci vaut également pour le délai de prescription qui est applicable à toute action judiciaire et/ou à tout conflit découlant du présent contrat.