Skip to main content

You are here

 

Est-il autorisé de manger ou boire au volant de sa voiture ?

En Belgique, il est pratiquement impossible de prendre le volant sans se retrouver à un moment ou à un autre coincé dans un embouteillage. Il se peut que vous commenciez alors à avoir soif ou faim. Mais est-il autorisé de manger ou boire au volant de sa voiture ?

 

Pouvoir garder le contrôle de son véhicule en toutes circonstances

Le code de la route ne précise rien au sujet de la possibilité de manger ou boire au volant. Il indique juste qu’il faut à tout moment pouvoir garder le contrôle de son véhicule. Vos actes ne peuvent pas entraver la conduite. Certains comportements sont explicitement interdits. Par exemple : appeler sans kit mains-libres en tant que conducteur. Grignoter un sandwich n’est donc pas – strictement parlant – interdit. Mais est-ce bien raisonnable ?

 

Bon à savoir : le taux d’alcool maximal autorisé est de 0,5 milligramme d’alcool par millilitre de sang, ce qui correspond à un ou deux verres de bière. Pour les chauffeurs professionnels et les conducteurs débutants, la limite est fixée à 0,2 milligramme d’alcool par millilitre de sang.

 

Envie d’en savoir plus sur le taux d’alcool autorisé ?

 

Gardez toujours vos yeux sur la route

Toute distraction au volant implique des risques. Qu’il s’agisse de brancher votre GSM sur l’allume-cigare ou de boire une canette de soda. Plus vous êtes distrait au volant, plus le risque d’accident est élevé. La prudence est donc de mise. Vous avez soif ou faim ? Faites une petite pause sur un parking. Vous éviterez ainsi l’accident, et vous en profiterez plus.

 

Manger ou boire au volant diminue les réflexes

Indépendamment de ce qui est autorisé par la loi, sachez que manger ou boire au volant a un effet néfaste sur vos aptitudes de conduite. C’est ce qu’il ressort d’une étude à grande échelle menée à l’Université de Leeds (Royaume-Uni). Celle-ci a en effet montré que le fait d’attraper un casse-croûte ou de porter une bouteille à ses lèvres faisait baisser le temps de réaction des conducteurs de 44 %.

 

Autre constat de l’étude : les conducteurs qui buvaient au volant avaient 18 % plus tendance à dévier de leur bande de circulation.

 

Quoi qu’il en soit, mieux vaut donc éviter de manger ou boire au volant ! 

Etes-vous interessé par plus de conseils et promotions?

En envoyant vous êtes d'accord avec les mentions legales

Partagez cet article

Savoir plus deTuyaux