Skip to main content

You are here

 

Bande d’arrêt d’urgence : quelques recommandations

Les arrêts sur la bande d’arrêt d’urgence ne sont jamais sans risque. Souvent, ils entraînent des accidents dont l’issue est fatale. De plus, le nombre de situations où vous pouvez vous arrêter sur cette bande est limité.

 

Pas l’endroit pour téléphoner ou pique-niquer

Vous sentez votre ventre gronder, la fatigue vous assomme ou votre vessie est sur le point d’exploser. Dans ces situations, il est tentant de ranger sa voiture sur la bande d’arrêt d’urgence pour faire ce que vous avez à faire. Malheureusement, c’est interdit. La bande d’arrêt d’urgence n’est pas un lieu de pique-nique ou de pause toilette. Téléphoner y est tout aussi prohibé que sur la route. Quant à dormir, ce n’est pas non plus autorisé.

 

La raison est simple : la bande d’arrêt d’urgence est une zone où vous vous trouvez en danger de mort. Les autres voitures vous dépassent à 120 km/h. La probabilité que vous vous fassiez renverser lorsque vous sortez de votre voiture est énorme.

 

Que faire alors ? Vous voulez consulter la carte routière, faire un petit somme ou laisser sortir le chien ? Poursuivez votre route jusqu’à la prochaine aire d’autoroute. Vous pourrez y garer votre voiture en toute sécurité.

 

La bande d’arrêt d’urgence : uniquement en cas d’extrême nécessité

Les arrêts sur la bande d’arrêt d’urgence sont autorisés dans certains cas :

  • Vous êtes impliqué dans un accident de la circulation.
  • À cause d’une panne, vous n’êtes plus en mesure de rouler jusqu’à la prochaine sortie ou au prochain parking.
  • Vous avez perdu votre chargement ou vous risquez de le perdre.
  • De sérieuses raisons médicales vous empêchent de continuer à rouler. Vous pourriez mettre vos passagers, vous-même et les autres véhicules en danger.

Attention : lorsqu’un arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence entraîne un accident, l’assurance n’intervient que si l’une des raisons précitées peut être prouvée. Ne vous y arrêtez donc qu’en cas d’extrême nécessité.

 

Comment se comporter sur la bande d’arrêt d’urgence ?

Si vous n’avez d’autre choix que de vous garer sur la bande d’arrêt d’urgence, tenez compte des règles suivantes :

  • Garez votre voiture le plus près possible de la glissière de sécurité.
  • Enfilez, vous et vos passagers, un gilet fluo.
  • Déposez le triangle de danger à une centaine de mètres derrière la voiture.
  • Attendez ensuite derrière le rail que les services de secours arrivent. N’attendez jamais sur la bande d’arrêt d’urgence même.

Bon à savoir : ne laissez jamais votre voiture garée plus de 24 heures sur la bande d’arrêt d’urgence. Vous risqueriez d’écoper d’une amende salée. Votre véhicule est en panne et ne peut être réparé sur place ? Faites-le remorquer.

 

La sécurité sur la route est primordiale. Découvrez comment vous pouvez contribuer à la sécurisation du trafic routier.  

Etes-vous interessé par plus de conseils et promotions?

En envoyant vous êtes d'accord avec les mentions legales

Partagez cet article

Savoir plus deTuyaux